Un rêve devenu réalité pour Kevin Harvick

Vainqueur de cinq courses, leader pendant 2 137 tours, auteur de huit poles position, Kevin Harvick a dominé la saison 2014 des NASCAR Sprint Cup Series. Le pilote de la Stewart-Haas Racing a accompli un rêve en décrochant le titre de champion.

En célébrant son titre de champion à Las Vegas, Kevin Harvick a évidemment parlé de son départ de la Richard Childress Racing pour la Stewart-Haas Racing. Une décision difficile à prendre, mais couronnée de succès.

“Je dois admettre que j’ai eu peur de mourir”, a déclaré Kevin Harvick à la réception de son trophée. “J’ai essayé de la jouer cool, mais c’était un moment crucial de ma carrière. Je me suis retrouvé hors de ma zone de confort et je devais faire en sorte que cela fonctionne.”

Rodney Childers, chef d’équipe de Kevin Harvick, a lui aussi rejoint la Stewart-Haas Racing avec Kevin Harvick, mais en provenance de la Michael Waltrip Racing.




“une fois que nous avions pris la décision [de changer d’équipe], je crois que chacun de nous était déterminé”, confie Rodney Childers. “Vous êtes toujours légèrement inquiet. À chaque fois que vous quittez votre zone de confort, c’est effrayant, mais c’est quelque chose que vous devez combattre.”

Arrivé en NASCAR Sprint Cup Series peu après la mort de Dale Earnhardt en 2001, Kevin Harvick a remercié Richard Childress de lui avoir donné sa chance il y a près de quatorze ans maintenant.

“Il a suffisamment cru en un jeune gamin de Californie pour me donner un volant”, a affirmé Kevin Harvick. “Puis il a eu la foi pour m’apporter en Cup lors d’une période très émouvante pour lui, la RCR et notre sport.”

“Pour un enfant venu de Bakersfield qui voulait simplement courir, vivre son rêve pour le plaisir, faire cela comme un passe-temps favori, cette saison c’est un rêve devenu réalité”, ajoute le champion 2014 de la Sprint Cup qui compte désormais trois titres dans les séries nationales.

Grâce à son titre, Kevin Harvick a acquis un bonus de 4,8 millions de dollars en plus des différents prix qui s’élèvent à 853 000 dollars. Si l’on ajoute ses gains en course qui s’élèvent à 7,08 millions de dollars, Kevin Harvick a gagné 12 762 411 dollars, des gains à répartir avec toute son équipe. Pas si mal pour quelqu’un qui voulait simplement courir pour le plaisir.

felis consequat. neque. velit, dapibus Praesent amet, facilisis ipsum fringilla Phasellus Donec