Robby Gordon est prêt pour son 11ème Dakar

Après une année studieuse pleine de travail, des milliers de kilomètres de tests et un nombre incalculable de nuits blanches, Robby Gordon et son HST Gordini se sont retrouvés lundi à Buenos Aires en Argentine pour préparer le départ de l’édition 2015 du Dakar. Avec près de 30 années d’histoire, le Dakar est devenu le test ultime pour les voitures et les hommes offrant aux vainqueurs une place de choix dans l’histoire du sport automobile.

Gordon, l’un des meilleurs pilotes de sa génération en Off-Road connait désormais très bien les challenges qu’offre le Dakar et la frustration de ne pas être à l’arrivée. Il tentera cette année pour la 11ème fois de devenir le premier pilote Américain à remporter le classement général. Pour cette édition, Gordon n’engagera qu’une voiture et sera confronté à des équipes d’usine engageant plusieurs équipages comme Mini, Peugeot, Toyota, Renault ou encore Ford.

Au total, ce sont 665 véhicules qui s’élanceront pour l’édition 2015 du Dakar avec Gordon et son navigateur Johnny Campbell face à 137 autres quatre roues. 53 nationalités différentes seront représentées, mais Gordon sera le seul équipage engagés sous la bannière étoilée. 

Il est clair que Gordon ne part pas favori de cette édition, mais comme toujours, l’ancien pilote de NASCAR ne manque pas de confiance.

“Comme tous les ans, notre objectif est de remporter la victoire au général. Nous allons affronter les meilleurs pilotes Off-Road dans les meilleures équipes du monde, mais si je ne pensais pas avoir une chance de gagner je ne m’engagerais pas au Dakar. Plus que toutes les autres courses auxquelles j’ai pu participer, le Dakar est une vraie histoire d’équipe, d’organisation et d’exécution. Nous avons maintenant l’expérience nécessaire et l’équipe en mesure de gérer une épreuve de ce calibre. Je vais devoir faire un Rallye sans faute et tous les membres de l’équipe vont devoir faire leur boulot parfaitement. C’est le challenge ultime.”

sem, odio ut id, ipsum fringilla sit venenatis, vel, ultricies mattis