Jimmie Johnson doit se relever en 2015

Avec quatre victoires, 20 top-10 et 1310 tours menés à première vue il paraît difficile, voire impossible de dire qu’il s’agit d’une mauvaises saisons. Pourtant, ces statistiques sont celles de Jimmie Johnson en 2014, un pilote dont on attend beaucoup, car il nous a habitué à faire bien mieux.

Malgré quatre victoires en 2014, dont trois en quatre épreuves entre la fin mai et la mi-juin, Jimmie Johnson n’a jamais pesé sur le championnat, notamment durant les playoffs, période durant laquelle il est souvent très fort, trop pour nombre de ses adversaires.

Pendant le Chase, Jimmie Johnson n’a fait illusion que pendant deux tours, six courses, avant d’être éliminé définitivement de la course au titre, pour finalement se classer onzième, ce qui représente son plus mauvais classement en fin de saison depuis ses débuts à temps complet en NASCAR Sprint Cup en 2002.



Vainqueur de son sixième titre de champion en 2013, Jimmie Johnson faisait partie des pilotes cités pour le titre l’an dernier, mais avec son complice de toujours en Sprint Cup, Chad Knaus, ils ont eu du mal à trouver les bons réglages du fait des changements établis par la NASCAR pour la partie aérodynamique Un problème qui a poursuivi l’équipe n°48 tout au long de l’année.

Pour 2015, les règles ont de nouveau été changées. Cela aidera-t-il Jimmie Johnson réponse à partir des DAYTONA 500 à la fin du mois de février, ou plus surement dès le week-end suivant sur l’ovale d’Altanta pour la première épreuve de  la saison sans les plaques.

id elit. Phasellus Sed tristique neque. nunc consectetur Curabitur non adipiscing