[DAKAR] Première victoire de Toyota! Gordon à une lointaine 43ème place

Le départ a été donné ce matin sur le Salar d’Uyuni avec un départ en ligne pour les autos. Cinq par cinq, les équipages se sont élancés sur le sel Bolivien en utilisant au maximum la puissance de leur moteur. Certes cette portion ne permettait pas de creuser d’écarts conséquents mais les images étaient très belles.  Du côté de Gordon, après une étape sage hier, on s’attendait à ce que le Hummer se rapproche des premières places.

Malheureusement, une nouvelle fois cette étape n’a pas permis de réaliser une bonne performance mais à au contraire, fait perdre beaucoup de temps à l’équipage américain. A l’heure actuelle, la raison de cette contre performance n’est pas connue mais ce que l’on sait c’est qu’ils ont franchi la ligne d’arrivée avec 01h07min 26sec de retard sur le Saoudien. Une autre journée à oublier donc pour le team Speed Energy.

Au niveau du classement de la spéciale, c’est donc Alrajhi qui brise l’hégémonie Mini en signant un temps de 03h26min 49sec, 01min 12sec devant sur Terranova et 02min 36sec devant Al-Attiyah. Au général, le Qatari reprend les trois minutes perdu hier sur De Villiers et ramène l’écart à 08min 27sec. Avec sa victoire du jour, le pilote saoudien conforte sa troisième place à 18min 40sec de la tête. A noter la grosse sortie de route de Matthew Campbell et de son copilote Luis Ceras Ramirez sur leur Durango Jimco n°356 (visible sur la vidéo amateur ci-dessous.) Pas d’informations sur l’état de santé de l’équipage mais espérons qu’ils s’en sortent en bien.

Chez les camions, tout est remis à en question après que Mardeev ait perdu 32min 02sec cette après-midi. Nikolaev gagne avec 11min 16sec d’avance sur De Rooy et 14min 58sec sur Karginov, le grand perdant d’hier. Au général, Mardeev reste devant mais voit son avance diminuer à seulement 05min 09sec sur Karginov et 12min 41sec sur Nikolaev.

Les motos ont repris la compétition aujourd’hui sur le même tracé que les autos pour se rendre à Uyuni. Gonçalves sur sa Honda remporte d’étape, 14 secondes devant Coma et 30 secondes devant Walkner. Barreda Bort perd bros en terminant à 6 minutes de Marc Coma suite à une chute. Son guidon cassé en deux témoigne de la violence du choc. Au général l’espagnol garde la tête mais ne dispose plus que de 06min 28sec d’avance sur son compatriote et 10min 59sec sur le vainqueur du jour. Beaucoup de travail attend Barreda ce soir pour échanger de guidon avec l’un de ses coéquipiers.

En quad, c’est le paraguayen Sanabria Galeano qui franchi la ligne d’arrivée en tête avec 05min 46sec sur le polonais Sonik et 11min 37sec sur le chilien Casale. Au général, Sonik mène toujours et compte désormais 21min 59sec sur Casale et 01h 08sec sur Lafuente.

Demain deuxième partie de l’étape marathon pour les Quads et les motos qui dorment ce soir dans la caserne des pompiers d’Uyuni. Pour les auto, cette soirée signifie le début de leur journée de repos, au bord de l’océan à Iquique.

in ipsum mattis lectus neque. id, sit leo. diam