[DAKAR] Al-Attiyah enchaîne, Gordon seulement 21ème

Après une première semaine jonchées de problèmes techniques, on pensait que Robby Gordon avait à peu près tout subit et serait épargné lors de cette deuxième partie de l’épreuve. Malheureusement, un problème lors des 100 derniers kilomètres de l’étape qui ramène les concurrents en Argentine, a ralenti la progression du Hummer qui auparavant, naviguait entre la septième et la neuvième place.

Certes à la régulière, le pilote américain ne pouvait rattraper les hommes du top 5 puisqu’il perdait du temps aux fur et à mesure que l’étape avançait mais un top 10 était envisageable. Pour le moment, le problème n’est pas connu mais l’équipage du Gordini termine ainsi à une décevante 21ème place 18min 32sec du vainqueur du jour. Ce contre temps n’était pas aussi important que ceux de la semaine passée mais même les petits problèmes n’épargnent pas le team Speed Energy.

 

En auto, c’est donc une nouvelle victoire du Qatari qui fait la main mise sur ce Dakar 2015 et accentue encore plus son avance sur De Villiers.  Son coéquipiers Terranova suit à 01min 35sec et le saoudien Alrajhi confirme ses qualités en terminant troisième à 03min 39sec. Au général c’est donc Al-Attiyah qui mène, 28min 22sec devant le sud-afrincain et 43min 08sec sur Alrajhi. A noter les tonneaux de Nani Roma au km 193. Même si ce dernier veut tenter de réparer, cet accident semble clore de la pire des façons une édition cauchemardesque pour l’espagnol.

Du côté motos, c’est Barreda Bort qui signe le meilleur chrono en 04h07min 11sec devant le tenant du titre Marco Coma (+ 01min 39sec) et le portugais Faria (+ 01min 57sec). Au général, l’espagnol est toujours premier mais augmente son avance sur Gonçalves. 07min 35sec séparent maintenant les deux hommes. Quintanilla suit derrière mais compte 31min 42sec de retard sur le leader et est rattrapé par l’australien Toby Price qui revient à moins d’une minutes du chilien.

Chez les quads, c’est Sanabria Galeano qui gagne avec 03min 40sec d’avance sur Gonzalez Ferioli et 04min 30sec sur Nosiglia. Gros chanboulement au général puisque Casale abandonne sur panne mécanique et Lafuente sur un accident. Sonik reste donc premier et devance le deuxième du jour de 02h51min 39sec et Nosiglia de 03h44min 25sec. Autant dire que sauf incident mécanique ou accident, le Dakar 2015 sera remporté par le polonais.

En camion, les Kamaz se suivent toujours de très près puisque Nikolaev gagne aujourd’hui avec seulement 49 secondes d’avance sur Mardeev. En troisième position, le Maz de Viazovich s’intercale dans la domination des Russes. Au général, Mardeev devance Nikolaev (+ 13min 21sec) et Karginov (+ 42min 46sec). La maîtrise des Russes sur cette édition est impressionnante puisque le top 5 est composé de pas moins de quatre Kamaz.

 

L’étape de demain amènera les concurrents de Salta à Termas de Rio Hondo par deux parcours distincts. Les autos et camions parcourront 194 kms chronométrés, composé à 95% de terre. Les motos et quads de leur côté auront le droit à un terrain plus diversifié sur un total de 357 kms. Dans la soirée un violent orage a frappé le bivouac. Les premiers kilomètres de la onzième étapes pourraient donc être très piégeux pour les derniers survivant du Dakar 2015.

luctus Praesent elementum Aenean consectetur Donec vulputate,