24 Heures de Daytona : Présentation des GT

Même si Dodge, qui avait remporté le titre en TUSCC l’an passé, a stoppé son implication officielle avec les Viper à l’issue de la saison 2014, la catégorie GTLM a toujours fière allure, avec plusieurs constructeurs engagés cette saison encore, avec de solides ambitions. En vue des 24 Heures de Daytona, ce sont Porsche et Corvette qui tiennent la corde, avec les chances de victoires les plus élevées dans le double tour d’horloge floridien.

Chez Porsche, on retrouvera les pilotes d’usine désormais rompus à l’exercice, avec les équipages Tandy/Pilet/Lieb et Bergmeister/Bamber/Frédéric Makowiecki. Chez Corvette, on alignera des équipages tout aussi chevronnés, avec Magnussen/Garcia/Briscoe et Gavin/Milner/Simon Pagenaud. Quatre équipages qui risquent fort de se disputer la victoire ce week-end, Porsche visant la victoire comme elle l’avait fait il y a un an pour ses débuts en TUSCC.

Parmi les outsiders, on citera l’Aston Martin Vantage officielle de Lamy/Dalla Lana/Turner/Lauda/Mücke, qui pourrait jouer les trouble fête. Quant aux BMW Z4 officielles, engagées par le Team RLL, elles semblent un peu justes pour aller jouer les premiers rôles. Mais nulle doute que les équipages Edwards/Luhr/Klingmann/Rahal et Auberlen/Werner/Spengler/Farfus donneront le maximum pour rester en embuscade au cas où… La catégorie est complétée par les Ferrari F458 des équipes AF Corse et Risi Competizione, et la Porsche 991 RSR du Team Falken Tire.

En GTD, la lutte s’annonce plus ouverte que jamais, avec pas moins de 19 voitures au départ : de loin la catégorie la plus représentée. On retrouvera neuf Porsche 911 GT America, dont celles des équipes Magnus Racing et Alex Job Racing, mais aussi deux Aston Martin Vintage officielles, deux Dodge Viper SRT officielles, deux Audi R8 LMS, dont celle du Flying Lizard, trois Ferrari F458 Italia (une AF Corse et une Scuderia Corsa) et la BMW Z4 du Turner Motorsport.

massa diam sit ante. Phasellus eleifend et, id, vel,