Jeff Gordon laisse planer le doute pour 2016

Quelques heures seulement après l’annonce de l’arrêt de sa carrière à temps plein en NASCAR Sprint Cup Series, Jeff Gordon a tenu une conférence de presse avec Rick Hendrick au cours de laquelle il a notamment expliqué qu’il ne se fermait aucune porte pour 2016, même s’il ne se voyait pas faire un calendrier partiel. Le quadruple champion de la Sprint Cup a indiqué qu’il pouvait très bien faire d’autres courses, pourquoi pas en Xfinity ou en Truck, mais aussi en endurance et pourquoi pas au Mans pour les 24 heures du même nom.

Au cours de cette conférence, Jeff Gordon est revenu sur sa décision de prendre sa retraite, une décision murement réfléchie dans le courant de la saison 2014. Un choix motivé en partie par ses problèmes de dos.

“Je n’y ai pas pensé sérieusement avant le milieu de la saison 2014. Les douleurs au dos ont joué un rôle dans mon choix. Je ne vais plus courir, mais je ne vais pas partir à la retraite. J’ai beaucoup de choses de prévues. La retraite, c’est aller à la plage, boire du café, promener le chien, j’ai prévu de travailler.”

– Jeff Gordon

Cette journée a été chargée en émotion pour Jeff Gordon qui a dû annoncer sa décision à sa fille avant de l’annoncer à son équipe, puis de venir en conférence de presse.

“J’ai dû le dire à ma fille ce matin. Elle m’a vu très ému et j’ai vu dans ses yeux un regard que je n’avais encore jamais vu.”

– Jeff Gordon

Présent lors de cette conférence, Rick Hendrick n’a pas souhaité évoquer l’avenir, estimant que ce n’était pas le moment. Une annonce surviendra plus tard pour indiquer quel pilote sera dans la voiture à partir de 2016. Il a préféré insister sur les actions réalisées par Jeff Gordon tout au long de sa carrière.

“Jeff a franchi beaucoup de barrières pour aider les autres à venir dans ce sport. J’espère que les fans se souviendront de Jeff comme de quelqu’un qui a changé ce sport.”

– Rick Hendrick

Cependant, il reste une saison à disputer, trente-six courses de championnat et un seul et même objectif pour les deux hommes, décrocher un titre, le cinquième pour Jeff Gordon son premier sous le format du Chase, un format qu’il a eu tant de mal à appréhender.



“La chose la plus difficile pour moi tout au long de ma carrière a été de m’adapter au format du Chase. Cela me désole de ne pas avoir gagné sous ce format.”

– Jeff Gordon

Le Chase a été créé par la NASCAR à partir de la saison 2004 et à plusieurs reprises il s’est retrouvé en lice pour le titre de champion, sans que cela tourne en sa faveur. Avec l’ancien format de points, celui utilisé jusqu’en 2003 et qui titrait le pilote qui marquait le plus de points sur la saison et ce sans la moindre remise à niveau, Jeff Gordon aurait remporté les titres en 2004, 2007 et 2014, mais le règlement a évolué et l’histoire a été différente pour l’homme au 92 victoires dans la division reine de la NASCAR.

“Cela sera surement étranger quand je marcherai dans les garages et ne verrais pas Jeff s’asseoir dans la n°24. Je veux gagner le titre avec lui cette année et avoir une saison comme l’an dernier. Je veux le remercier.”

– Rick Hendrick

eget dictum libero. suscipit odio Curabitur