24 H de Daytona : Le Ganassi Racing mène la danse après trois heures de course

La Riley Ford de tête a pris rapidement la première place, ne laissant que furtivement le fauteuil de leader au gré des premiers ravitaillements à la Corvette DP du VisitFlorida.com Racing mais aussi à l’étonnante Mazda Coupé Speedsource n°07, qui signait ses premiers tours en tête depuis ses débuts en compétition et qui devenait également, pour l’anecdote, la première voiture à motorisation diesel à mener les 24 Heures de Daytona. Mais la n°02 reprenait rapidement les commandes, suivie de près après trois heures par la Corvette DP du Wayne Taylor Racing et la voiture sœur du Ganassi Racing, la n°01. La Ligier HPD du Michael Shank Racing, qui avait signé la pole position, occupait le 5e rang. A noter l’abandon de la DeltaWing sur problème technique.

En GTLM, la bataille fut somptueuse durant ces premières heures. Après un début de course marqué par la domination des deux Corvette C7.R officielles, et même un contact entre les deux voitures lors d’une manœuvre de dépassement, les Porsche 911 RSR et les BMW Z4 se sont mêlées à la bagarre. Auberlen sur la BMW et Tandy sur la Porsche se percutaient, ce qui engendrait une crevaison pour le premier cité, et de nombreuses minutes de perdues. La Ferrari F458 Risi Competizione émergeait au fil des heures pour pointer en tête, au cap des trois heures, devant la Porsche n°911 et la Corvette n°4. La Porsche n°912 avait perdu plusieurs tours dès le début de course suite à des problèmes mécaniques.

En GTD, c’est la Dodge Viper du Riley Motorsports qui menait la danse devant la Ferrari F458 n°63 Scuderia Corsa, et la Porsche n°22 du Alex Job Racing. Enfin, le leader de la classe PC était l’Oreca FLM09 n°11 du RSR Racing.

Mais la course promettait d’être encore longue…

elementum felis lectus Donec Praesent venenatis diam efficitur. risus. justo