Jeff Gordon en pole de ses derniers DAYTONA 500

Jeff Gordon a décroché sa seconde pole position des DAYTONA 500 après celle acquise en 1999, année de son deuxième sacre dans The Great American Race. Il a fallu attendre le tout dernier moment pour connaître le dénouement de cette séance qualificative pour le moins électrique et électrisante. Le quadruple champion de la NASCAR a bouclé son dernier tour en 201,293 mph et partagera la première ligne avec son coéquipier Jimmie Johnson.

Il s’agit des deux seules positions connues pour cette première course du championnat 2015. En revanche, on connaît le nom d’autres qualifiés, puisque quels que soient les résultats des Budweiser Duels jeudi soir, Aric Almirola, Ricky Stenhouse Jr., Carl Edwards et Jamie McMurray sont assurés d’être qualifié grâce à leur temps durant ces qualifications.

Pour Kevin Harvick, Ryan Newman, Denny Hamlin, Joey Logano, Brad Keselowski et Matt Kenseth c’est le classement des propriétaires de la fin de saison 2014 qui leur permet d’être qualifié. Quant à Tony Stewart il est l’ancien champion le plus rapide des pilotes restants et est donc assuré d’avoir la place provisionnelle réservée à l’ancien champion en cas de problème jeudi soir.



La séance qualificative a été marquée par un accident lors de la première série du premier tour lorsque Reed Sorenson a bloqué Clint Bowyer à l’entrée du virage n°1. Les deux voitures se sont touchées ce qui a entraîné une réaction en chaîne impliquant notamment Denny Hamlin, Bobby Labonte et JJ Yeley. Les officiels ont sorti le drapeau rouge alors qu’il restait moins de 90 secondes pour ce groupe. Lorsque la séance a repris aucun des pilotes n’a pu améliorer.

Le second groupe de ce premier tour n’a pas connu pareille mésaventure, mais tout le monde a attendu le dernier moment pour sortir.

Lors du deuxième des trois rounds, ce sont tous les pilotes Ford qui se sont fait éliminer, laissant la Hendrick Motorsports et la Joe Gibbs Racing, en compagnie des frères Dillon, Martin Truex Jr. et Jamie McMurray s’expliquer pour la pole.

Le dernier segment était lui aussi d’une durée de cinq minutes, mais tout le monde à attendu les 70 dernières secondes pour prendre la piste et c’est finalement Jeff Gordon, en avant-dernière position du peloton, qui a tiré les marrons du feu pour décrocher sa 78ème pole position en carrière.

vel, mi, dictum sem, justo odio vulputate, Donec Sed in mattis ipsum