Matt Kenseth était le plus fort

Quatre drapeaux jaunes, deux drapeaux rouges, il fallait être patient et avoir les nerfs solides pour s’imposer ce samedi soir sur le Daytona International Speedway à l’occasion du Sprint Unlimited. À ce jeu-là, c’est Matt Kenseth qui s’est montré le plus patient et a remporté cette course pour la toute première fois de sa carrière. Le pilote de la Toyota n°20 a également apporté un septième succès à la Joe Gibbs Racing dans cette épreuve.

Pour trouver trace d’une victoire de Matt Kenseth en NASCAR Sprint Cup Series il fallait remonter au 22 septembre… 2013 sur le New Hampshire Motor Speedway, soit une période de disette de près de 17 mois.

Lors des derniers tours de course, Matt Kenseth n’a jamais été inquiété par ses adversaires, à commencer par Martin Truex Jr. qui a mené le plus grand nombre de tours durant cette épreuve d’exhibition et qui termine finalement à la deuxième place. À noter que Martin Truex Jr. a mené 30 tours ce samedi soir, contre un seul sur l’ensemble de la saison dernière, c’était à Talladega en octobre.

“C’est une super sensation que de gagner, surtout ici à Daytona.”
– Matt Kenseth

Pour sa première course au sein de la Joe Gibbs Racing, Carl Edwards termine à la troisième place alors que Casey Mears et Kyle Larson complètent le top-5.

Alors que les pilotes ont roulé à trois de front pendant la majorité du premier segment, il faut attendre le tour 23 pour le premier accident, Kyle Larson touche Brad Keselowski qui part  la faute.

Peu après la mi-course Greg Biffle envoie Jamie McMurray en toupie à l’avant du peloton ce qui a pour effet de créer un vent de panique dans le peloton et d’impliquer Jimmie Johnson, Paul Menard, Denny Hamlin et Kasey Kahne notamment. Afin de nettoyer la piste, les officiels n’ont d’autre choix que de sortir le drapeau rouge un quart d’heure durant.

“Ce n’était qu’une question de temps avant d’avoir un accident. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu des pilotes aussi agressifs.”
– Denny Hamlin



Au 62ème tour c’est au tour de Ricky Stenhouse Jr. et Austin Dillon d’être impliqué dans un accident.

“Les pilotes ont été restreints tout l’hiver. Pour la reprise cela a été sauvage.”
– Ricky Stenhouse Jr.

Lors de la relance ce sont Greg Biffle, Tony Stewart, Kurt Busch et Jeff Gordon qui sont impliqués dans un accident dans la ligne droite arrière, le pilote de la Roush Fenway Racing allant même jusqu’à exploser sa Ford Fusion dans le muret intérieur qui revient vers la piste à cet endroit-là. Une fois encore la NASCAR doit sortir le drapeau rouge, cette fois pour cinq minutes afin d’enlever les débris et autres épaves.

La course est finalement repartie à quatre tours de la fin avec Matt Kenseth leader devant Martin Truex Jr. et Kevin Harvick. Le champion en titre de la série et triple vainqueur de cette course a eu maille à partir avec Joey Logano dans les derniers tours et tous deux se sont expliqués à l’issue de la course dans la voie des stands avant d’être séparés par les officiels.

Sprint Unlimited :
Les photos
La grille de départ
Le résultat

Phasellus at risus non dolor efficitur. accumsan ipsum velit,