20 courses de février à fin août en 2016 ?

Ce mardi Mark Miles a pris la parole devant les médias pour expliquer la stratégie de l’IndyCar en indiquant notamment que l’objectif n’est pas de raccourcir la saison, mais au contraire de l’allonger.

“Nous avons échangé avec les pilotes, les propriétaires et les promoteurs de notre vision dont nous nous rapprocherons en 2016. Nous espérons commencer le week-end qui suit le Super Bowl au début du mois de février, pour terminer lors du Labor Day. Notre objectif est d’avoir 20 courses, alors oui nous terminons plus tôt, vous ne nous avez pas vu commencer plus tôt, mais c’est la direction que nous prenons. Vous verrez l’expansion.”
– Mark Miles



Cette annonce de Mark Miles n’est pas sans rappeler les propos tenus par ce même Mark Miles et Derrick Walker en juin dernier. Tous deux parlaient d’une saison 2015 à 20 courses avec un début de saison en fin d’hiver, mais cela n’est resté qu’un effet d’annonce, puisque la saison est prévue sur 15 week-ends, pour seize courses avec une première manche à la fin du mois de mars.

Pour arriver à un tel calendrier, l’IndyCar n’aura d’autre choix que de s’exporter hors Amérique du Nord, mais Mark Miles a tenu d’ajouter que les courses internationales ne l’emporteraient pas sur celles d’Amérique du Nord.

“Nous continuons de croire que nous n’avons pas besoin de devenir la Formule 1. Nous n’allons pas nous balader à travers le globe semaine après semaine, ce n’est pas notre stratégie. Cependant, nous pouvons imaginer un nombre limité de courses internationales au début du calendrier en février avant de rentrer aux States, en Amérique du Nord et d’y rester.”

non id, nec diam ut Praesent adipiscing facilisis