Ryan Reed, la surprise du chef à Daytona

En 75 participations sur le Daytona International Speedway, la Roush Fenway Racing n’avait jamais remporté la moindre course en NASCAR XFINITY Series, la 76ème fut la bonne et de quelle manière, puisque Ryan Reed s’est imposé devant son coéquipier Chris Buescher au terme d’une fin de course totalement folle.

Alors que Brad Keselowski entre dans le dernier tour en tant que leader, le peloton se désunit derrière lui, ce qui fait qu’il se retrouve hors du draft et donc une proie facile pour ses adversaires, dont Ryan Reed qui revient dans la ligne droite arrière et le dépasse sans le moindre problème. Chris Buescher vient sceller le doublé de la Roush Fenway Racing alors que Brad Keselowski est dépassé par les frères Dillon (Ty et Austin) pour finalement terminer cinquième sous le drapeau à damier.

Ce succès, le premier de la carrière de Ryan Reed est aussi le premier de Ford à Daytona en XFINITY depuis juillet 2004 et la victoire de Mike Wallace.

“Il y a quatre ans on m’a diagnostiqué un diabète de type 1, je ne pensais pas courir un jour. Oh mon Dieu, nous avons gagné Daytona !”
– Ryan Reed

Vainqueur des Alert Today Florida 300 disputés sur le Daytona International Speedway, Ryan Reed est le premier leader de la saison, mais tous les pilotes ont eu une pensée pour Kyle Busch évacué sur civière au centre médical du circuit puis à l’hôpital le plus proche pour de plus amples évaluations. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a fait partie des pilotes impliqués dans le second accident de la course, au tour 111 est est allé taper violemment le mur intérieur avant le virage n°1.



Lorsqu’il est sorti de sa voiture Kyle Busch s’est immédiatement allongé dans l’herbe et a été mis sur civière, se plaignant de douleurs à la jambe. Une atèle gonflable lui a été posée afin de limiter les mouvements. Cet accident a surtout posé la question de l’absence de mur SAFER sur une piste où les accidents sont légions. Une absence d’autant plus étonnante que le Daytona International Speedway vient de dépenser 400 millions de dollars dans la rénovation du complexe.

Moins de vingt tours avant cet accident impliquant également Erik Jones, Chase Elliott, Brian Scott ou encore Elliott Sadler, un autre accident avait déjà fait le ménage dans le peloton des favoris, puisque Daniel Suarez, Regan Smith qui est parti en tonneau, Chase Elliott, Kyle Larson, Austin Dillon ou encore Brendan Gaughan étaient impliqués dans un accident qui a forcé les officiels à sortir le drapeau rouge pendant 24 minutes et 45 secondes pour nettoyer la piste.

La prochaine course se déroulera samedi prochain sur l’Atlanta Motor Speedway.

ante. ut Aliquam odio ut nunc commodo id venenatis, leo