La NASCAR donne ses consignes lors du briefing pilotes

Du fait de la pluie qui est tombée sur l’Atlanta Motor Speedway ce matin, la NASCAR a décidé d’instaurer un drapeau jaune de compétition au tour 25, c’est-à-dire à mi-run s’il ne devait pas y avoir de drapeau jaune. Les équipes seront alors libres de rappeler leur pilote dans les stands pour changer les pneumatiques et ainsi juger de la dégradation des gommes fournies par Goodyear.

L’abrasion de la piste est telle que les équipes ne prendront pas le risque de rester en piste, car en pneumatiques usées les temps sont environ deux secondes au tour plus lents qu’avec des pneumatiques neufs.

Pour rappel, lorsque la NASCAR instaure un drapeau jaune de compétition, les équipes peuvent rentrer avant le tour indiqué pour ravitailler, mais n’ont pas le droit de remettre du carburant dans le réservoir.

Du fait de cette neutralisation imposée par la NASCAR, chaque équipe disposera d’un jeu de pneumatiques supplémentaires, treize contre douze initialement.



Richard Buck, le directeur de la Sprint Cup, s’est également montré très ferme lors du briefing des pilotes en indiquant qu’il n’était pas permis de faire des ajustements non-approuvés durant la course, comme tordre la jupe comme cela était le cas l’an dernier.

Enfin dernière règle prise en compte avant les Fold of Honors QuikTrip 500 et qui concerne la fin de course pour limiter au maximum les bagarres comme celle qui a éclaté au Texas en fin de saison dernière, les voitures seront arrêtées dans la voie des stands et seuls deux mécaniciens seront autorisés à aller travailler sur la voiture, pendant que les officiels récupéreront l’entretoise conique de chaque voiture qui permet de limiter la puissance du moteur.

consequat. ipsum ut sem, facilisis ut leo Praesent accumsan dolor. suscipit in