Honda dévoile à son tour son kit aérodynamique

C’est en présence de Ryan Hunter-Reay, vainqueur de l’Indy 500 la saison dernière, que le constructeur japonais Honda a dévoilé son kit aérodynamique pour la saison d’IndyCar qui s’ouvrira dans un peu plus de deux semaines, dans les rues de St. Petersburg en Floride.

“C’est, je pense, la première des étapes qui conduira l’IndyCar dans une nouvelle dimension. Nous allons dans la bonne direction. C’est une nouvelle ère de l’IndyCar qui débute maintenant et nous en faisons partie.“
– Ryan Hunter-Reay

L’implémentation des kits aérodynamique permettra de mieux distinguer les deux constructeurs engagés dans ce championnat de monoplace. Attendus depuis les débuts de cette nouvelle monoplace, la DW12, en 2013, leur arrivée a sans cesse été repoussée jusqu’à cette année.

Comme Chevrolet il y a maintenant trois semaines, Honda n’a dévoilé qu’un seul kit aérodynamique, celui qui sera utilisé pour les short tracks ainsi que les circuits routiers et urbains. Pour ce qui est des grands ovales, tels qu’Indianpolis ou Fontana, il faudra attendre quelques semaines supplémentaires, probablement le début du mois de mai et la venue sur l’Indianapolis Motor Speedway pour l’épreuve sur le circuit routier, puis l’Indy 500.



“Tout est une question d’options. Nous avons donné aux équipes la possibilité d’adapter la monoplaces aux conditions, aux besoins du pilote et aux circuits sur lesquels ils sont le plus souvent. Ce sera une année très intéressante afin d’apprendre la façon dont les équipes feront courir ces monoplaces.“
– Stephen Eriksen, vice-président et chef des opérations chez HPD

Les équipes ainsi que les pilotes pourront tester ces nouveaux kits aérodynamiques dès vendredi sur le NOLA Motorsports Park de la Nouvelle-Orléans, ainsi que ce week-end sur le Texas Motor Speedway et le Sebring International Raceway. En outre les 16 et 17 mars prochains, deux journées de tests seront organisées à Birmingham dans l’Alabama sur le Barber Motorsports Park.

Afin de limiter les coûts des différentes équipes, l’IndyCar a tenu à limiter le prix des kits aérodynamiques à 75 000 dollars l’unité.

id, leo tempus luctus dolor. mi, dapibus suscipit