Joey Logano domine tout le monde à Phoenix

“Enfin !” telle fut la réaction de Joey Logano après avoir coupé la ligne d’arrivée des Axalta Faster. Tougher. Brighter. 200 sur le Phoenix International Raceway décrochant ainsi sa première victoire de la saison dans la deuxième division nationale de la NASCAR, mais aussi la première pour la Team Penske cette année dans cette même catégorie. Ce succès permet d’ailleurs à Roger Penske de prendre la tête du classement des propriétaires.

Ces derniers temps Joey Logano avait de quoi être frustré en NASCAR XFINITY Series, puisque lors de ses trois dernières courses dans la discipline il a terminé deuxième après avoir signé la pole position à chaque fois.

Absent de la Victory Lane en XFINITY la saison dernière, Joey Logano retrouve ainsi le chemin du succès pour al toute première fois depuis le 28 septembre 2013 et une victoire acquises sur l’un de ses ovales de prédilection, le Monster Mile de Dover.

 

“C’est super. Cela a pris beaucoup de temps pour décrocher une nouvelle victoire. Nous ne sommes pas passés loin de la victoire plusieurs fois. Nous avions seulement besoin d’un peu plus de vitesse et c’était incroyable de l’avoir aujourd’hui.”
– Joey Logano

Joey Logano a mené 176 des 200 tours de l’épreuve de Phoenix pour finalement s’imposer avec 294 millièmes de seconde d’avance sur Matt Kenseth pour décrocher sa seconde victoire dans l’Arizona et sa vingt-deuxième en carrière.

“J’ai pu faire de bonnes relances puis Matt était plus survireur que moi, c’est pourquoi j’ai pu garder la tête de la course. Plus les tours défilaient, plus j’étais sous-vireur et il me rattrapait, car il avait un meilleur équilibre de voiture.”
– Joey Logano



Pour la seconde fois de sa carrière Joey Logano s’impose avec un rating parfait. Il s’est échappé du peloton lors de la dernière relance du tour 144 et a parfaitement géré la présence de Matt Kenseth dans son pare-choc arrière. Matt Kenseth pensait avoir l’avantage sur la distance, mais le trafic et un long run ont prouvé le contraire.

“Pour une raison que j’ignore après notre dernier arrêt nous n’étions pas aussi rapides. J’avais moins d’adhérence. Plus il y avait du trafic, plus la voiture devenait sous-vireuse. ”
– Matt Kenseth

Kevin Harvick termine troisième, suivi d’Austin Dillon, Erik Jones, Ty Dillon, Chase Elliott, Brendan Gaughan, Reegan Smith et Brian Scott. Le meilleur rookie n’est autre que Daniel Suarez en onzième position.

Ty Dillon conserve la tête du classement général et compte désormais quatorze points d’avance sur Chris Buescher.

felis et, venenatis, ut Curabitur commodo ipsum Praesent adipiscing