Retour convainquant de Kurt Busch

Kurt Busch est de retour et cela se voit. Pour son premier départ de la saison hors courses hors championnat (Il avait participé au Sprint Unlimited puis à sa Budweiser Duel), Kurt Busch a signé un top-5, chose que n’avait pu faire son remplaçant, Regan Smith, lors des trois premières courses de l’année.

S’il se classe cinquième sous le drapeau à damier, Kurt Busch était en deuxième position à une vingtaine de tours de l’arrivée derrière Kevin Harvick, mais sans jamais pouvoir défier son coéquipier pour la tête et donc la victoire. Ainsi, lors du drapeau jaune Kurt Busch repasse par la voie des stands pour prendre deux pneumatiques et espère ainsi remonter sur une piste où les dépassements sont pourtant compliqués. Reparti dixième, Kurt Busch parviendra à dépasser cinq pilotes pour terminer cinquième.

Après trois résultats hors du top-20 avec Regan Smith, la Chevrolet n°41 intègre pour la première fois de la saison un top-5, une performance qui a de quoi ravir Kurt Busch qui vise désormais des victoires et le top-30 pour participer au Chase.

“Notre saison commence aujourd’hui. Nous avons signé un top-5. Maintenant il faudra voir les prochaines courses comment nous nous développons. Si nous arrivons à suivre Kevin Harvick et Rodney Childers ce sera le meilleur objectif à avoir.”
– Kurt Busch



Si Kurt Busch a réussi à suivre Kevin Harvick lors de l’épreuve de Phoenix c’est en partie du au fait que le champion 2004 a appliqué les réglages de son coéquipier sur sa Chevrolet n°41, une situation qui convient bien plus à Kurt Busch qu’à Tony Stewart, qui n’a jamais réussi à être performant avec les réglages utilisés par Kevin Harvick.

Actuel trente-troisième du classement général, Kurt Busch doit également réapprendre à travailler avec son chef d’équipe, Tony Gibson, puisque les deux hommes ont travaillé ensemble l’an dernier uniquement lors des trois dernières épreuves de la saison.

“Que nous prenions des risques ou non, c’est mon boulot d’aller chercher ces victoires. Gene Haas préfère voir la voiture sur la Victory Lane plutôt que terminer en douzième position.”
– Kurt Busch

non lectus leo. dictum ut adipiscing neque.