Nouvelle victoire de Kevin Harvick

Avant le départ de la course il n’y avait qu’un seul ancien vainqueur sur l’Auto Club Speedway de Fontana en NASCAR XFINITY Series, Kyle Larson qui était d’ailleurs le seul Californien à s’être imposé sur ce tracé dans la deuxième division de la NASCAR. Après le nouveau de récital de Kevin Harvick lors des Drive4Clots.com 300 ils sont désormais deux Californiens à avoir décroché le drapeau à damier en XFINITY à Fontana.

Kevin Harvick a ainsi décroché son 46ème succès dans la discipline, ce qui en fait le troisième homme derrière Mark Martin et ses 49 victoires et l’inatteignable Kyle Busch qui compte 70 victoires. Surtout, le pilote de la Chevrolet n°88 de la JR Motorsports enregistre son vingt-huitième top-10 de suite, une série débutée en 2013 alors qu’il pilotait encore pour la Richard Childress Racing.

Cette année Kevin Harvick compte quatre courses en NASCAR Sprint Cup Series, mais aussi trois en NASCAR XFINITY Series. En sept courses combinées, il compte sept podiums. Deux victoires dans chacune des deux premières catégories nationales, deux deuxièmes places en Sprint Cup pour ouvrir la saison, puis une troisième place en XFINITY.

“Je suis simplement chanceux de piloter des voitures vraiment rapides. Nous devons continuer de surfer sur la vague.”
– Kevin Harvick



La victoire ne semblait pas pouvoir échapper à Kevin Harvick tant il a dominé après avoir pris la tête de la course. Parti sixième, il a mené 100 tours sur les 150 prévus, mais a attendu le 38ème tour et le premier restart de la course pour prendre la tête de l’épreuve pour la toute première fois.

La dernière relance a eu lieu au tour 122 et Kevin Harvick s’est construit une marge de 3,317 secondes pour s’imposer. Il devance ainsi Brendan Gaughan, qui a gagné six positions lors de la dernière période sous drapeau vert. Auteur de la pole position Erik Jones termine troisième, suivi du champion en titre Chase Elliott. Chris Buescher complète le top-5.

Seulement quatorzième avec une voiture dont la tenue de route laissait à désirer, Ty Dillon conserve les commandes du championnat, mais voit revenir Chris Buescher à cinq unités en deuxième position et Chase Elliott à quinze points à la troisième place.

et, tristique risus. nunc ultricies tempus dapibus luctus Lorem in