Bourdais engrange lors de la première journée

Cinquième temps de la première séance d’essais, Sébastien Bourdais se retrouve à la lutte avec les pilotes de la Team Penske et de la Chip Ganassi Racing pour les premières places. Une situation qui a de quoi rassurer le Français, qui comme tous ses adversaires débute avec les nouveaux kits aérodynamiques, celui construit par Chevrolet en l’occurrence, pour le pilote de la Dallara n°11 de l’équipe KV Racing Technology.

Seuls Will Power, Juan Pablo Montoya, Helio Castroneves et Scott Dixon font mieux que Sébastien Bourdais dans cette première séance d’essais. Si le natif du Mans est à 373 millièmes de l’Australien, il n’est qu’à 0,1443 seconde de la deuxième place détenue par le Colombien Juan Pablo Montoya. De son propre aveu, l’écart aurait pu être plus faible s’il avait chercher à titiller le chronomètre.

“Nous avons eu une assez bonne journée. Je n’ai pas cherché à faire le tour parfait, mais cela nous met dans une position familière, le top-5.”
– Sébastien Bourdais



Sébastien Bourdais comptait sur la session prévue dans l’après-midi pour améliorer son temps, mais la pluie s’est invitée, ce qui a empêché toute amélioration sur le tracé urbain de St. Petersburg dont il détient toujours le record de la piste, une marque établie en 2000 en 60,928 secondes, mais qui pourrait bien tomber dès ce week-end  tant le gain de performance procuré par l’arrivée des kits aérodynamique est important.

“Nous pensions avoir appris beaucoup de choses lors de la séance d’essais de Sebring en début de semaine, mais cela ne nous a pas totalement servi.”

Le coéquipier de Sébastien Bourdais n’est autre que Stefano Coletti. Le Monégasque, pilote la monoplace n°4 et n’a pu faire mieux que le seizième temps à 0,8691 seconde de Will Power et 0,4961 seconde de Sébastien Bourdais. Stefano Coletti est le deuxième rookie le plus rapide de la séance, à deux dixièmes de Luca Filippi, onzième.

Il reste une séance d’essais de quarante-cinq minutes avant les qualifications en milieu de journée ce samedi, alors que demain dimanche le Warm-up de trente minutes permettra de préparer les derniers réglages en vue de la course.

ut ut fringilla Praesent ut Donec elit. luctus in mi, libero felis