Juan Pablo Montoya remporte l’épreuve d’ouverture

La Team Penske avait quatre cartouches pour jouer la gagne dans les rues de St. Petersburg à l’occasion du Grand Prix Of St. Petersburg, première épreuve de la saison 2015 des Verizon IndyCar Series. Alors que Will Power semblait être l’homme à battre durant cette épreuve la victoire est revenue à l’un de ses coéquipiers, à savoir le Colombien Juan Pablo Montoya qui s’impose pour la première fois depuis 1999 et l’épreuve de Vancouver à l’occasion d’une épreuve routière en IndyCar.

Sous le drapeau à damier, le Colombien s’impose avec un peu moins d’une seconde d’avance sur l’Australien après avoir économisé en fin de course, alors que Will Power n’a cessé d’attaquer pour revenir son coéquipier. Les deux pilotes de la Team Penske se sont touchés dans le virage 10 au 101ème passage, sans que cela n’altère les chances de victoire de l’un ou l’autre.

Juan Pablo Montoya s’est porté en tête à 27 tours du drapeau à damier après la dernière salve d’arrêts et comptait à cet instant 3,3 secondes d’avance sur le tenant du titre de cette épreuve. Si le champion 2014 a tout donné, revenant à six dixièmes à dix tours du drapeau à damier, il n’a pas été en mesure de réaliser le dépassement qui aurait pu lui permettre d’aller chercher la victoire.



“C’était une bonne journée. J’étais meilleur en pneumatiques noirs. Tout le monde chez Chevrolet ainsi que chez Penske fait de l’excellent travail.”
– Juan Pablo Montoya

Cette victoire est la seconde de Juan Pablo Montoya depuis son retour en IndyCar, puisqu’il avait enlevé l’épreuve de Pocono l’an dernier, c’est aussi le premier doublé de la Team Penske depuis l’épreuve disputée sur le Milwaukee Mile la saison dernière.

Tony Kanaan termine troisième, suivi du Brésilien Hélio Castroneves et des Français Simon Pagenaud et Sébastien Bourdais. Septème, Ryan Hunter-Reay est le meilleur représentant Honda, suivi de Jack Hawksworth, Luca Filippi, meilleur rookie et enfin Marco Andretti pour le top-10.

Sur les cinq neutralisations qui sont venues ralentir cette course, trois l’ont été pour des débris consécutifs à des accrochages.

> Le résumé de la course en vidéo.

felis id commodo amet, id, facilisis mattis tempus ante. Curabitur dapibus neque.