Ryan Newman lourdement sanctionné

L’enquête de la NASCAR sur les pneumatiques après les courses de Phoenix et Fontana a mené à une pénalité de type P5 pour Ryan Newman et la Richard Childress Racing. En cause, une modification des pneumatiques qui a produit un gain de performance.

Lule Lmabert, le chef d’équipe de Ryan Newman est suspendu pour six courses et écope de 125 000 dollars d’amende suite aux infractions constatées, non pas après l’inspection qui a suivi la course disputée sur l’Auto Club Speedway, mais après l’audit réalisé par une entreprise indépendante dans les jours qui ont suivi.

Cette pénalité de type P5 est également très lourde pour le pilote, Ryan Newman, ainsi que son propriétaire, Richard Childress, qui écopent chacun de 75 points de pénalité. James Bender, le technicien pneumatiques de l’équipe, Philip Surgen, l’ingénieur d’équipe sont quant à eux suspendus pour les six prochaines courses comptant pour le championnat à savoir le Texas, Bristol, Richmond, Talladega, le Kansas et Charlotte.



“La NASCAR prend très au sérieux ses responsabilités de gestion et d’application du règlement dans le but d’assurer un équilibre entre tous. Nous avons été très clair, aucune modification des pneumatiques de course n’est acceptable et plus aucune ne sera tolérée.”
– Steve O’Donnell, vice-président NASCAR en charge de la compétition

Luke Lambert est également placé sous probation jusqu’à la fin de l’année civile rejoignant ainsi Paul Wolfe, chef d’équipe de Brad Keselowski et Slugger Labbe, chef d’équipe de Paul Menard.

Du fait de cette pénalité Ryan Newman dégringole de la sixième à la vingt-sixième place. S’il parvient à gagner d’ici la fin de la saison régulière cette place ne sera pas problématique puisqu’il se qualifiera pour les playoffs. L’an dernier après six courses Kevin Harvick occupait la vingt-huitième place du classement. Quelques mois plus tard il décrochait le titre… devant Ryan Newman.

quis ut ut adipiscing dapibus Lorem fringilla