Chevrolet violemment sanctionné après St. Petersburg

L’IndyCar a pénalisé onze des douze monoplaces Chevrolet pour des ajustements effectués sur le moteur à l’issue de la première manche de la saison disputée le week-end dernier dans les rues de St. Petersburg en Floride.

À raison de vingt points par monoplace, c’est un total de 220 points qui est ôté à Chevrolet au classement des constructeurs. Avec 128 points acquis à l’issue de l’ouverture de la saison, Chevrolet se retrouve désormais à -92 points avant le deuxième rendez-vous qui aura lieu en fin de semaine en Louisiane sur le tracé de la Nouvelle-Orléans.



Quels ont été les ajustements effectués sur les moteurs, l’IndyCar n’a rien dévoilé, mais avec une pénalité de vingt points par V6, il ne peut pas s’agir d’un ajustement mineur réalisé par les différentes équipes.

Avec 70 points au compteur, Honda, qui n’a pas été pénalisé à ce jour, se retrouve leader du classement des constructeurs avec 162 unités d’avance sur son rival.

Cette pénalité de 220 points va-t-elle mettre à mal la domination de Chevrolet ? Réponse dès vendredi et la première séance d’essais. Dans les rues de St. Petersburg, Chevrolet en général et la Team Penske en particulier avaient dominé, avec six Chevrolet aux six premières places dont quatre Penske au cinq premières places et la victoire pour Juan Pablo Montoya devant son coéquipier et auteur de la pole position Will Power.

id sit Donec dolor in odio ultricies nunc consequat. elit. porta. venenatis