Cleveland de retour en IndyCar ?

Si l’IndyCar renouait enfin avec l’une de ses pistes historiques, en l’occurrence l’aéroport de Cleveland qui a accueilli la monoplace américaine sans discontinuer pendant 26 saisons de 1982 à 2007, mais la fusion organisée en 2008 entre l’Indy Racing League et les Champ Car World Series, pour donner naissance à ce qui est aujourd’hui appelé les Verizon IndyCar Series, ne s’est pas faite sans mal.

Ainsi, plusieurs tracés historiques sont restés sur le carreau au premier rang duquel le Cleveland Burk Lakefront Airport, l’aéroport situé sur les rives du lac Érié et qui était devenu au fil des éditions l’une des pistes les plus appréciées des spectateurs. Durant les 26 éditions, la course s’est majoritairement tenue lors du week-end de la fête nationale (le 4 juillet) de 1982 à 1991, puis en 2000, 2001 2003 et 2004 alors que le sponsor principal de l’épreuve fut Budweiser de 1982 à 1995.

Les dirigeants de l’IndyCar ne seraient pas contre un retour dans l’Ohio, à condition qu’un sponsor soit trouvé pour la course et qu’un accord avec la FAA, l’agence gouvernementale qui régit les contrôles concernant l’aviation civile aux États-Unis d’Amérique, soit signé. En effet, si une course doit avoir lieu sur l’aéroport de Cleveland, son trafic doit être fermé du vendredi au dimanche, le temps de la compétition.

“Nous voulons vraiment revenir à Cleveland si nous arrivons à trouver une date appropriée. Nous souhaitons que Mike (Lanigan) en soit le promoteur et nous devrions savoir si cela est possible d’ici un mois ou deux.”
– Mark Miles



Associé de Bobby Rahal et David Letterman au sein de la Rahal Letterman Lanigan Racing, Mike Lanigan est un homme d’affaire qui n’est pas étranger au monde de l’IndyCar, puisqu’il a également travaillé avec la Newman-Haas Racing et était le promoteur de la dernière épreuve de Cleveland disputée sous l’égide du Champ Car en 2007.

Si un accord venait à être trouvé entre les différents partis, Cleveland pourrait être inscrit au calendrier IndyCar 2016, cela laisserait la porte ouverte au retour d’autres pistes emblématiques telles que Laguna Seca, Elkhart Lake ou encore le Michigan International Speedway pour ne citer que celles-ci.

consectetur Nullam adipiscing quis, Lorem felis Phasellus