Sébastien Bourdais : ‘L’agressivité était très élevée’

Sixième en Floride, Sébastien Bourdais a fait partie des pilotes Chevrolet qui ont dominé dans les rues de St. Petersburg, puisque le constructeur de Detroit a pris les six premières places de la manche d’ouverture de la saison 2015 qui a vu de nombreuses neutralisations.

La plupart des interventions de la voiture de sécurité étaient dues à la présence de débris sur la piste, mais cela n’est pas suffisant pour blâmer les nouveaux kits aérodynamiques fournis par Chevrolet et Honda.

“C’était la première course après une très longue intersaison et tout le monde était trop impatient, pas concentré et pas de la rythme de la course à un niveau si élevé. Le niveau d’agressivité était assez élevé. Cela ressemblait à la finale de la saison, pas à l’ouverture.”
– Sébastien Bourdais



Pour le natif du Mans c’est bien l’agressivité des pilotes qui est en cause et non la fragilité des kits aérodynamiques fournis par Chevrolet et Honda, des kits grandement critiqués par les fans après la première épreuve de la saison.

Que ce soit chez Honda ou chez Chevrolet de nombreux morceaux d’aileron se sont désolidarisés durant l’épreuve suite à des contacts, une spectatrice a même été blessée après avoir été frappée par un débris de l’une des monoplaces.

“Ce n’est pas vraiment différent maintenant. Il y a simplement plus de pièces, ce n’est pas qu’elles sont plus fragiles. Les pilotes vont commencer à réduire leur niveau d’agressivité.”

quis, lectus Lorem ante. consectetur Donec justo eget leo. tristique