Erik Jones plus fort que les pilotes de Cup au Texas

Erik Jones a résisté à la pression de Brad Keselowski et Dale Earnhardt Jr. pour décrocher son premier succès en NASCAR XFINITY Series à l’occasion des O’Reilly Auto Parts 300 disputés sur le Texas Motor Speedway. Le pilote de la Joe Gibbs Racing, âgé de 18 ans 10 mois et 11 jours devient le deuxième plus jeune vainqueur de la discipline derrière Chase Elliott qui avait établi l’an dernier à l’occasion de cette même course, la meilleure marque à 18 ans 4 mois et 7 jours.

Sous le drapeau à damier Erik Jones s’impose avec 1,624 seconde d’avance sur Brad Keselowski qui a été contraint par les officiels de partir de l’arrière du peloton pour un ajustement non autorisé de sa voiture entre les qualifications et le départ de la course. Le pilote de la Team Penske a ensuite connu une surchauffe moteur à l’entame du dernier tiers de l’épreuve qui l’a fait repasser par les stands sous drapeau jaune alors que ses adversaires sont restés en piste, mais cela ne l’a pas empêché de revenir jouer les premiers rôles pour la fin de l’épreuve.

“C’est surréaliste. La confiance en moi est quelque chose dont je n’ai jamais douté. C’est incroyable. Nous avons battu les gars de la Cup ce soir. C’est une super journée et je suis fier, pas seulement de moi-même, mais de tout le monde à la Joe Gibbs Racing. C’est une super sensation que de savoir que vous travaillez pour cela.”
– Erik Jones



Avant cette épreuve, Erik Jones comptait un départ sur le Texas Motor Speedway, c’était en NASCAR Camping World Truck Series la saison dernière au mois de juin, il s’était classé onzième après être parti cinquième.

Erik Jones a définitivement pris la tête de la course au tour 151 à Dale Earnhardt Jr. et a mené les cinquante dernières boucles. Au total il a passé 79 tours en tête, vingt-trois boucles de plus que Brad Keselowski. Le pilote de la Team Penske a dépassé Dale Earnhardt Jr. pour la deuxième place au tour 167, mais n’a rien pu faire face à Erik Jones dans les derniers tours de la course et ce malgré une dernière neutralisation causée par Cale Conley, qui a crevé dans le virage n°2 et embarqué dans le mur Brendan Gaughan.

Regan Smith termine troisième et meilleur pilote parmi les réguliers de la XFINITY, il précède Austin Dillon, Darrell Wallace Jr. qui est pour sa part le meilleur rookie, Denny Hamlin, Chase Elliott, Chris Buescher et Brian Scott pour le top-10.

Seulement douzième de cette sixième épreuve de la saison, Ty Dillon conserve les commandes du championnat avec 219 points, mais ne compte plus que deux points d’avance sur Chris Buescher et onze sur Chase Elliott.

sed ultricies facilisis sem, porta. quis, ut risus nunc et, adipiscing