Joey Logano de bout en bout

Alors que Ryan Blaney, vainqueur à Bristol en août dernier, était initialement prévu au volant de la Ford Mustang n°22 en NASCAR XFINITY Series sur le Bristol Motor Speedway pour les Drive To Stop Diabetes 300, la Team Penske a décidé de procéder à un changement en alignant Joey Logano. Bien lui en a pris puisque la Ford a terminé sa course sur la Victory Lane.

“La voiture était très rapide. C’est une journée parfaite. Toute l’équipe a fait de l’excellent travail. Maintenant il faut se concentrer sur la journée de demain [pour la course de Sprint Cup].”
– Joey Logano

Parti de la première ligne, Joey Logano a surpris le poleman, Erik Jones, dès le premier tour pour mener de bout en bout. Un temps défié par Kevin Harvick, il a ensuite dû résister aux deux jeunes loups de la Joe Gibbs Racing que sont Daniel Suárez et Erik Jones tout en restant concentré sur le trafic, toujours très dense sur le short track de Bristol.



Si Kevin Harvick semblait être le rival le plus coriace pour Joey Logano, une pénalité pour excès de vitesse dans la voie des stands l’a éliminé de la course à la victoire à 130 tours du drapeau à damier. Le pilote de la JR Motorsports a pu remonter dans le top-5, mais n’a plus jamais pesé sur la course. Quant aux deux pilotes de la Joe Gibbs Racing, ils se sont d’abord battus entre eux pour une position sur la piste ce qui a permis à Joey Logano de filer. De plus, ils eu quelques difficultés dans le trafic du fait de leur inexpérience sur ce tracé.

Sous le drapeau à damier Joey Logano s’impose avec 1,172 seconde d’avance sur Daniel Suárez qui enregistre-là son meilleur résultat en carrière. Chris Buescher termine troisième, suivi d’Erik Jones et Ty Dillon pour le top-5. Chase Elliott, Kevin Harvick, Brian Scott, Brendan Gaughan et Elliott Sadler complètent le top-10 de cette septième épreuve de la saison.

Au classement général, Chris Buescher prend la tête à égalité de points avec Ty Dillon, mais avec un plus grand nombre de top-5, quatre contre trois. Troisième, Chase Elliott acuse un retrard de doouze unités.

La prochaine épreuve se déroulera vendredi soir prochain sous les lumières du Richmond International Raceway.

facilisis accumsan in consequat. ut et, quis, libero tristique id