Matt Kenseth au bout de la nuit

Sa trente-deuxième victoire en carrière en NASCAR Sprint Cup Series Matt Kenseth aura dû l’attendre longtemps, puisqu’il fallait remonter à l’épreuve de Loudon disputée en septembre 2013 pour trouver trace d’une victoire comptant au championnat pour le pilote de la Joe Gibbs Racing. Sur le Bristol Motor Speedway, celui qui pilote la Toyota Camry n°20 a là-encore du patienter un long moment pour obtenir la victoire, la faute à une météo des plus capricieuses.

Matt Kenseth a hérité de la tête de la course au tour 478, lorsque Kurt Busch est rentré dans les stands pour un ultime ravitaillement. Le pilote de la Stewart-Haas Racing était le seul à tenter se pari parmi les pilotes dans le top-10. Un accident impliquant Kasey Kahne, Casey Mears, Tony Stewart, AJ Allmendinger et Martin Truex Jr., au tour 484 allait ralentir le peloton une dixième fois, une bonne nouvelle pour Matt Kenseth et Jeff Gordon notamment, dans l’optique d’économiser du carburant pour la fin de course, puisque leur dernier arrêt remontant au tour 346.

Mais cette course de Bristol ne voulait pas se finir, ainsi trois tours après la relance, c’est un nouvel accident, cette fois avec Sam Hornish Jr., Carl Edwards, Paul Menard, Kurt Busch et Justin Allgaier qui faisait intervenir la voiture de sécurité pour la onzième et dernière fois. La pluie s’invitait une fois encore, mais la NASCAR a réussi à trouver une fenêtre de tir pour les deux tours restants d’une course qui s’est finalement terminée avec onze tours supplémentaires par rapport à ce qui était initialement prévu.



Sous le drapeau à damier Matt Kenseth devance finalement Jimmie Johnson de 287 millièmes, alors que Jeff Gordon, un temps à deux tours, enregistre son meilleur résultat de la saison en troisième position. Ricky Stenhouse Jr. termine quatrième suivi de Ryan Newman pour le top-5. Tony Stewart enregistre son premier top-10 cette saison en sixième position, Kyle Larson termine septième devant Justin Allgaier qui enregistre son meilleur résultat en carrière, Danica Patrick est neuvième juste devant Austin Dillon qui clôt le top-10.

“Nous n’avions pas une bonne voiture sur les quarante ou cinquante derniers tours des runs, mais en fin de course toutes ces neutralisations nous ont aidées.”
– Matt Kenseth

Une fois encore la course printanière de Bristol, les Food City 500 in Support of Steve Byrnes, a été perturbée par la pluie. Comme l’an dernier la course s’est terminée au bout de la nuit après une très longue interruption. Comme l’an dernier, la pluie s’est remise à tomber une fois le drapeau à damier baissé. Voilà pour les similitudes avec la saison dernière.

Partie avec plus d’une heure de retard, la course a été interrompue après 23 tours pour cause de pluie, mais ces 23 premiers tours de la course ont suffi pour que les deux pilotes de la Team Penske soient impliqués dans un accident. Après avoir perdu le contrôle de sa voiture, Brad Keselowski a percuté son coéquipier Joey Logano. Les deux pilotes ont alors tapé le mur, causant de gros dégâts.

Le champion 2012 a assumé son erreur en expliquant qu’il avait perdu le contrôle de sa voiture, mais que la pluie n’avait pas aidé. Si la course est partie sur le sec, de nombreux spotters ont indiqué que la pluie tombait très finement dès le drapeau vert, mais cela n’a pas empêché la NASCAR de lancer la course jusqu’à ce qu’une grosse averse vienne interrompre les débats plusieurs heures durant.

Une fois le séchage de la piste effectué, la course a pu repartir, de nuit et sans Denny Hamlin, qui pris de douleur au cou lors des tous premiers tours a été contraint de mettre pied à terre. Durant la longue période d’interruption, la Joe Gibbs Racing a appelé Erik Jones, qui regardait la course chez lui de son canapé. Le jeune pilote de développement de l’équipe a vu le drapeau à damier en 26ème position à six tours du vainqueur, mais comme le veut le règlement c’est Denny Hamlin, qui a pris le départ, qui marque les points au classement.

Avec 184 tours menés, Kevin Harvick s’est assuré les deux points de bonus du pilote qui a mené le plus grand nombre de tours, mais impliqué dans un accident avec David Ragan, il n’a pu continuer sa série de top-10 consécutifs cette année, série qui s’arrête à sept tout comme Martin Truex Jr. qui termine finalement à sept tours. Les deux hommes terminent respectivement trente-huitième et vingt-neuvième.

Au classement général, Kevin Harvick conserve une large avance avec trente points sur Joey Logano et trente-trois sur Martin Truex Jr. Quatrième, Jimmie Johnson se trouve relégué à cinquante-six unités.

justo risus. libero lectus Aliquam commodo odio Aenean ipsum