Conor Daly sera à l’Indy 500

Dans les rues de Long Beach la Dale Coyne Racing avait choisi Rocky Moran Jr. pour remplacer Carlos Huertas, mais il s’est blessé à la main et l’écurie a fait appel à Conor Daly pour prendre le volant de la Dallara à moteur Honda n°18. Le fils de Derek Daly s’est classé dix-septième et dans le tour du vainqueur après être parti de la vingt-et-unième place sur la grille.

Le pilote de 23 ans a gagné son volant pour l’Indy 500 au sein de la Schmidt-Peterson Motorsports qui alignera une troisième monoplace pour l’occasion. Ce sera donc son troisième départ en IndyCar avec trois équipes différentes, puisqu’en 2013, il avait déjà pris le départ de l’Indy 500 pour le compte de la AJ Foyt Racing, épreuve qu’il avait terminée en vingt-deuxième position.



L’engagement de Conor Daly au sein de la Schmidt-Peterson Motorsports porte donc à trente-trois le nombre de pilotes inscrits pour l’Indy 500 une épreuve dont le départ est traditionnellement donné sur onze lignes de trois pilotes.

S’il est venu rouler en Europe dans les GP2 et GP3 Series, Conor Daly n’a jamais perdu de vue son objectif, à savoir rouler en IndyCar. Après avoir dominé son coéquipier Francesco Dracone tout au long du week-end californien, une nouvelle performance de ce calibre lors de l’Indy 500 pourrait l’aider à réaliser son rêve, mais le temps presse et la marge de manœuvre ne cesse de se réduire pour Conor Daly.

Praesent nec nunc elementum massa venenatis, amet, justo Praesent