Vilariño de bout en bout

Rien ne pouvait barrer le chemin d’Ander Vilarino (Chevrolet SS n°2, TFT-Banco Santander) vers la victoire lors de la course 2 de l’ELITE 1. L’Espagnol est parti en pole et a mené de bout en bout pour décrocher la dix-huitième victoire de sa carrière, la quatrième sur la piste espagnole.

“Je suis très fier de repartir de Valencia en tant que leader du championnat car il y a une forte concurrence et tout le monde veut gagner. Beaucoup de personnes étaient venues me voir pour ma course à domicile et gagner devant est tout simplement génial.”
‐ Ander Vilariño

Vilarino s’est échappé dès le départ et s’est immédiatement construit une confortable avance sur Frédéric Gabillon (Chevrolet SS n°3, RDV Compétition) et Anthony Kumpen (Chevrolet SS n°24, PK Carsport) mais la rentrée en piste de la Safety Car, pour sortir la voiture de Roberto Benedetti (Chevrolet SS n°9, Double t by DAV Racing) du bac à graviers dans le virage n°12, a permis au peloton de se reformer. Au restart, Vilarino maintenait Gabillon et Kumpen derrière lui et recommençait à s’éloigner du Français et du champion en titre, en lutte pour la deuxième place.



Quelques contacts ont semé le trouble chez les poursuivants : Nicolo Rocca (Chevrolet SS n°56, CAAL Racing) et Borja Garcia (Ford Mustang n°1, Chevrolet SS) perdaient plusieurs positions alors que Romain Iannetta (Chevrolet SS n°7, TFT) grimpait au quatrième rang, suivi par le vainqueur de la veille Eddie Cheever III (Chevrolet SS n°51, CAAL Racing).

Le top-5 est resté inchangé jusqu’au dernier virage du dernier tour, jusqu’à ce que l’Italien plonge à l’intérieur de Iannetta pour lui ravir la quatrième place sous le drapeau à damier. Vilarino passait la ligne d’arrivée avec 3,6 secondes d’avance sur Gabillon et Kumpen. 

Iannetta referme donc le top-5, suivi par Wilfried Boucenna (Ford Mustang n°4, Efficaciter) et un Florian Renauer (Ford Mustang n°5, Dexwet Renauer Team) très constant. Luke Wright (Chevrolet SS n°77, DF-1 Racing) réussissait un magnifique retour du fond de grille jusqu’en huitième place, devant Borja Garcia ( Ford Mustang n°1, Active Racing Competition) et Phlipp Lietz (Ford Mustang n°67, GDL Racing), qui complètent le top-10.

D’après le communiqué officiel



Le résultat de la course (PDF)

ut lectus felis leo. ut dolor consectetur ante. vulputate, adipiscing