Le VisitFlorida.com Racing s’impose à Laguna Seca

A l’issue des 2H45 de courses, c’est la Corvette n°90 qui a franchi la ligne d’arrivée en première position signant ainsi sa première victoire de la saison. Parti troisième au départ, la Corvette aux couleurs de VisitFlorida.com a pris le leadership dès le premier virage. Par la suite, Le team de Troy Flis c’est échangé le leadership avec le Wayne Taylor Racing au grès des arrêts aux stands. L’écart final se joue de seulement 1.351s. En troisième position, on retrouve la première LMP2 à savoir la Ligier JSP2 du Michael Shank Racing. Le prototype français n’a pu jouer les premiers rôles suite à des perturbations aérodynamiques après un contact avec la Corvette n°31 du Action Express Racing.

Justement, la n°5 du team américain termine en quatrième position tout juste devant sa confrère aux couleurs Whelen. La Mazda n°70 a brièvement mené la course mais échoue au sixième rang.. La Riley-Ford du Chip Ganassi Racing n’a de son côté pas été à la fête. Des problèmes de boîte de vitesse ont relégué la n°01 à une lointaine 23ème place finale. La Deltawing n’a pu finir la course et a abandonné au 38ème tour de la course. Au championnat, Valiante/Westbrook passent en tête devant Barbosa/Fittipaldi.

En PC, c’est le RSR Racing qui sort vainqueur. Première victoire de la saison pour Bruno Junqueira et Chris Cumming au volant de leur Oreca FLM. Le CORE Autosport termine deuxième dans le même tour que les vainqueurs. Le Performance Tech Motorsports complète le podium mais à deux tours. Le PR1/Mathiasen Motorsports, vainqueur à Daytona et Sebring, termine dernier de leur catégorie suite à des problèmes de pression d’essence et d’un manque de puissance. Ces derniers sont deuxièmes au championnat, deux points derrière le CORE Autosport.

En GT Le Mans, après leur victoire dans les rues de Long Beach, le BMW team RLL a récidivé à Monterey et réalise même le doublé. Cette fois, c’est la n°24, toute de noir vêtu, qui franchi la ligne en première position. John Edwards et Lucas Luhr enregistrent par la même occasion, leur première victoire en TUSCC, 22 secondes devant la n°24. Après avoir vécu un week-end loin des leaders à Long Beach, Porsche a retrouvé des couleurs à Laguna Seca. En effet, après avoir bataillé avec les BMW et la Ferrari, Pilet et Christensen terminent en troisième position sur la n°911. .

Le Risi Competizione suit en quatrième place devant l’autre Porsche du Porsche Motorsport North America. Les Corvette terminent 6ème et 7ème alors que le Falken Tire ferme la marche du GTLM. Au championnat, Garcia/Magnussen sur la Corvette n°3 restent leaders avec deux points d’avance sur les pilotes de la n°25 que sont Werner et Auberlen.

En GTD, c’est Porsche qui est a l’honneur grâce au Park Place Motorsports. Patrick Lindsey et Spencer Pumpelly permettent à leur équipe de signer leur premier succès en Tudor Championship. Le podium est 100% allemand puisqu’en deuxième position, on retrouve l’Audi R8 LMS du Paul Miller Racing devant la Porsche n°23 du Team Seattle/Alex Job Racing. La Ferrari n°63 du Scuderia Corsa termine quatrième, devant l’Aston Martin n°007 qui a perdu du temps lors de son changement de pilote. La première Viper est classée huitième avec à son volant, le tout nouveau pilote du team pour les prochaines 24H du Mans, Marc Miller.

La prochaine manche se déroulera dans les rues de Detroit le 30 mai avec au programme, une course de 100 minutes mixant les catégories Prototypes, PC et GTD.

leo accumsan commodo ut quis Praesent