Buret/Latorre duo de choc à Indy !

Le rookie Timothé Buret a remporté sa toute première victoire en Pro Mazda Championship sur le circuit routier d’Indianapolis après être passé tout proche lors des épreuves précédentes. Le Français de 19 ans, parti de la pole position a perdu les commandes du peloton très rapidement avant de trouver les ressources nécessaires pour mener le pack jusqu’au drapeau à damier lors d’une épreuve de 30 minutes.

Si ce succès est son premier cette saison, c’est également le premier pour son écurie, la Juncos Racing, qui n’est ni plus ni moins que l’écurie championne en titre dans cette catégorie. Le succès est total pour les Français, puisque Florian Latorre, qui s’est offert une belle frayeur jeudi en partant en tonneau au premier virage, termine à la deuxième place pour le compte de la Cape Motorsports with Wayne Taylor Racing. La troisième place revient à l’Uruguayen Santi Urruia qui roule pour le compte de la Team Pelfrey et qui s’empare du même coup des commandes du championnat.

“Je voulais faire un départ intelligent, car je savais que beaucoup allaient prendre l’aspiration au départ. J’ai gardé ma position jusqu’à ce que Florian me dépasse, mais j’ai pris son aspiration dans la ligne droite arrière pour reprendre l’avantage. Je pense que je l’ai surpris dans le virage n°7. C’est ma première victoire aux États-Unis et l’obtenir à Indianapolis est quelque chose de spécial. C’est plus qu’une victoire. Cela m’aide au championnat ce qui est un objectif au championnat. L’équipe m’a donné une excellente monoplace. J’ai pu rester constant tour après tour sans perdre de temps.”
— Timothé Buret

Les trois premiers sur la grille de départ se sont présentés de front à l’entrée du premier virage  et c’est Florian Latorre dont l’équipe a travaillé jusqu’à 3 h du matin pour remettre la monoplace en état, qui s’est emparé des commandes, mais son passage en tête de la course n’aura pas duré longtemps puisqu’au septième virage Timothé Buret reprenait les commandes avant que la course soit neutralisée pour un incident dans le peloton.

Lors de la relance Timothé Buret a géré le peloton et ne s’est jamais retrouvé en difficulté face à son compatriote qui n’a pu combler l’écart pour tenter un dépassement dans les derniers instants de l’épreuve.

dapibus leo sit ut sed sem, eget quis risus.