Kyle Busch fait un retour plus rapide que prévu

Kyle Busch l’avoue volontiers, la compétition lui manquait. Le pilote de la Joe Gibbs Racing s’est blessé le 21 février dernier à Daytona en ouverture de la saison des NASCAR XFINITY Series. Les différentes opération et la rééducation qui s’en est suivie ont tenu Kyle Busch éloigné des circuits jusqu’à la semaine dernière lorsqu’il a testé en Late Model. Une interruption tellement longue, que Kyle Busch n’en avait jamais connu de telle depuis ses débuts en course automobile à l’âge de 13 ans.

“Il y a eu des bonnes journées et des moins bonnes. Il y a quelques semaines j’aurais aimer annoncer mon retour pour Talladega ou le Kansas, mais heureusement que je ne l’ai pas fait.  Il y a des jours durant lesquels vous vous sentez moins bien après avoir reçu le traitement contre la douleur.”
— Kyle Busch

C’est ce lundi que Kyle Busch a reçu le feu vert de la NASCAR pour revenir à la compétition et a pu discuter d’une éventuelle attribution du joker, pour participer aux playoffs s’il parvient à remporter une course sans être dans le top-30 en fin de saison régulière. Si l’on se base sur le trentième de la saison dernière à l’issue de Richmond, David Gilliland avec 407 points, Kyle Busch a besoin de terminer seizième de toutes les courses pour attendre ce total de points.



Cependant, Kyle Busch préfère ne pas penser au joker. Il veut revenir à la compétition, gagner des courses, monter au championnat avant de discuter d’un éventuel passe-droit pour participer aux playoffs.

Lors de sa conférence de presse, le pilote de la Joe Gibbs Racing a également indiqué que sa convalescence était plus rapide que prévue et que même les médecins n’espéraient pas un retour aussi précoce. Pour son retour à la compétition, il a choisi une course de 110 tours découpée en cinq segments.

“Pour moi revenir lors de la All-Star est une bonne idée. Cela permettra de se réhabituer petit à petit, vérifier que tout va bien, que le corps est en état, ce que je suppose est le cas. S’il y a une chose sur laquelle je dois et je peux travailler pendant la semaine, c’est ma condition physique pour les (Coca-Cola) 600.”

Pour accélérer sa guérison et anticiper au maximum son retour, Kyle Busch n’a pas hésité à faire parfois plus de cinq heures de rééducation, alors que pour sa première journée d’essais sur le Greenville-Pickens Speedway, il a couvert plus de 300 tours au volant d’une Late Model. Il est ensuite aller tester sur l’Hickory Motor Speedway.

“Cela m’a prouvé que je pouvais supporter la pression à exercer sur la pédale de frein et sur l’embrayage avec le pied gauche tout en étant sûr que le pied droit n’avait pas de spasme. La pression exercée sur les freins était comparable à celle exercée à Dover. Charlotte est une piste sur laquelle on frein moins fort. J’étais la seule voiture en piste, on n’a pas pu simuler à plusieurs, mais on a testé des neutralisations improvisées pour se rapprocher des conditions réelles. ”

 Blessé en XFINITY alors qu’il marque des points en Sprint Cup, Kyle Busch envisage-t-il de réduire son implication dans les autres division nationales de la NASCAR ? Il réponde par la négative, mais assure que son retour en XFINITY et en Truck se fera de manière intelligente.

Un autre évènement d’importance attend Kyle Busch dans les prochains jours, la naissance de son premier enfant. Sa femme Samantha doit accoucher le 22 mai prochain.

“Mon objectif a toujours été d’être présent pour la naissance. La bonne nouvelle c’est qu’à Charlotte nous avons plus de flexibilité que si nous étions à l’autre bout du pays. Nous verrons ce qui se passe dans les prochains jours, mais nous sommes prêts à accueillir Bébé Busch.”

ut tristique commodo dolor. ut Praesent ut ipsum eleifend venenatis