Jimmie Johnson signe son plus mauvais résultat à Charlotte

Atlanta, le Texas et le Kansas, trois ovales d’un mile et demi sur lesquels Jimmie Johnson s’est imposé cette année, trois raisons de penser qu’un bon résultat était de nouveau envisageable sur le Charlotte Motor Speedway à l’occasion des Coca-Cola 600, pourtant l’équipe n°48 a failli et dans les grandes largeurs à l’occasion de la douzième manche du championnat NASCAR Sprint Cup.

Deux tête-à-queue au même endroit dont un qui se termine dans le muret intérieur et qui annihile toute possibilité de bon résultat de Jimmie Johnson, puisque les dégâts sont tels qu’il doit repasser par les garages pendant de nombreuses minutes avant de repartir avec trente tours de retard, un handicap insurmontable.

“Nous avions une voiture extrêmement survireuse. Nous avions des réglages très agressifs et nous pilotions de manière agressive. Nous n’avions rien à perdre. Il ne nous a pas manqué grand chose pour que les réglages jouent en notre faveur. Encore 30 ou 40 tours et nous aurions eu la voiture au bon endroit. Je n’ai pas pu le faire.”
— Jimmie Johnson



Jimmie Johnson, sept fois vainqueur sur le Charlotte Motor Speedway termine la course en quarantième position, son plus mauvais résultat dans la division reine de la NASCAR.

Avec trois victoires à son actif cette saison, Jimmie Johnson sait que sauf grosse catastrophe, il sera en playoffs pour la douzième fois de sa carrière, en autant de possibilité. Prendre des risques pour aller chercher des victoires, est donc plus aisé pour lui et son équipe, qui n’ont pas à se soucier de sa position au classement général.

“Nous sommes qualifiés pour le Chase. Chad (Knaus) m’a dit avant d’arriver ici que c’était la victoire ou un accrochage, malheureusement pour nous cela s’est terminé par un accrochage.”

nunc tristique id elit. sed venenatis