Chris Buescher maîtrise sa consommation à Dover

En s’arrêtant pour la dernière fois de la course au tour 102, Chris Buescher et son équipe ont pris le pari d’aller au bout de la course sans avoir à ravitailler de nouveau, une situation qui s’est avérée payante puisque le jeune pilote de la Roush Fenway Racing a décroché sa troisième victoire en carrière, sa seconde de la saison après celle obtenue en Iowa il y a deux semaines.

Alors que la Joe Gibbs Racing semblait avoir la main mise sur les Buckle Up 200 disputés sur le Dover International Speedway, certaines écuries ont tenté le pari de la consommation ce qui a totalement redistribué les cartes, d’autant que certains pilotes en rentrant dans les stands pour leur tout dernier arrêt ont écopé d’une pénalité pour excès de vitesse, ce qui a ruiné leurs chances de bon résultat. Ce fut notamment le cas d’Erik Jones et Daniel Suárez.

La Roush Fenway Racing a misé sur une fin de course à la consommation et n’avait pas envie de rappeler une fois supplémentaires ses pilotes, qui se dirigeaient vers un doublé puisque Darrell Wallace Jr. menait devant Chris Buescher, mais dans le trafic les deux hommes se sont accrochés ce qui a provoqué une crevaison du pneumatique arrière gauche de Darrell Wallace Jr. qui a été contraint de repasser une fois supplémentaire dans les stands.



À l’issue de la course Chris Buescher a indiqué qu’il a perdu le contrôle de sa voiture sans avoir l’intention de sortir son coéquipier, mais ce dernier avait du mal à masquer sa déception.

Sous le drapeau à damier, Chris Buescher devance finalement Matt Kenseth de 11,477 secondes. Regan Smith termine troisième alors qu’Austin Dillon et Kasey Kahne complètent le top-5. Seuls ces pilotes ont bouclé tous les tours de la course. Chase Elliott termine sixième, suivi de Brendan Gaughan, Ty Dillon, Erik Jones et Jeremy Clements pour le top-10.

“Nous avions une très bonne voiture ainsi qu’une excellente stratégie. Tout le monde dans l’équipe a fait de l’excellent travail.”
— Chris Buescher

Avec cette victoire, Chris Buescher assoit un peu plus sa domination en tête du classement général, puisqu’il compte désormais quinze points d’avance sur son dauphin, Ty Dillon. Troisième, Chase Elliott est repoussé à trente-sept longueurs.

La course a été marquée par quatre neutralisations, la plus importante au tour 65 lorsque Jamie Dick n’a pu éviter la voiture en perdition de Brian Scott après que ce dernier s’est accroché avec Ryan Blaney. Le pilote de la Team Penske a dû passer par les garages afin que ses mécaniciens réparent tandis que ses deux adversaires ont abandonné sur-le-champ, les dégâts étant trop importants.

Comme l’exige le protocole en cas d’accident, Jamie Dick et Brian Scott sont passés par le centre médical du circuit pour un bilan complet et ont été déclarés aptes.

accumsan lectus tristique elementum odio felis libero quis,