Le virage n°2 lieu de tout les dangers à Pocono

Pour la première journée d’essais sur le Pocono Raceway, les pilotes des NASCAR Sprint Cup Series se sont rendu compte qu’une bosse était désormais présente dans le virage n°2, ce qui a pour effet de faire décoller les voitures et bien évidemment de les destabiliser. Cette bosse n’était pas présente en août dernier pour la seconde venue de la NASCAR, est la conséquence d’un hiver plutôt rude en Pennsylvanie.

Plusieurs pilotes se sont plaints, expliquant que c’était “inconduisible dans ce virage, je n’ai pas l’impression d’être sur un ovale asphalté”  dixit Brad Keselowski, ce qui a fait réagir les officiels de la NASCAR et le Pocono Raceway, qui par l’intermédiaire de son président, Brandon Igdalsky, a indiqué que cette bosse serait rabotée d’ici la course d’IndyCar à la fin du mois d’août.

Plusieurs pilotes ont déjà pointé du doigt la dangerosité de la situation, notamment sur les relances, puisqu’il n’est pas rare de voir des pilotes arriver à deux de front dans la Long Pond Straightaway qui conduit au Tunnel Turn. Perdre le contrôle de sa voiture dans ces conditions pourrait entraîner un très gros accident. Sur les réseaux sociaux notamment, plusieurs photos, montrent que les pneumatiques ne sont plus en contact avec l’asphalte.



Tony Stewart est parti à la faute dans le virage n°2 après avoir passé la bosse. Le triple champion, qui est contraint d’utiliser sa voiture de réserve pour le reste du week-end a indiqué que c’était une erreur de sa part en ne parvenant pas à contrôler le survirage de sa Chevrolet SS n°14.

Si plusieurs pilotes trouvent la situation très dangereuse, d’autres trouvent que cela va pimenter la course et qu’il faudra prendre ses précautions en cas de dépassement à l’intérieur dans ce virage. C’est le cas de Jeff Gordon qui pense que cela rendra la course encore plus passionnante avec l’ajout d’un “défi unique”.

efficitur. ut mattis risus accumsan odio dolor Nullam