Premier top-10 pour Kyle Busch depuis son retour

Depuis son retour en NASCAR Sprint Cup Series, Kyle Busch a pour objectif de gagner des courses et remonter dans le top-30 du classement des pilotes afin de gagner sa place en playoffs, la NASCAR lui ayant accordé un joker pour ses onze courses manquées suite à son accident survenu en NASCAR XFINITY Series à Daytona lors de l’ouverture de la saison.

Avec onze courses à effectuer d’ici la fin de la saison régulière, Kyle Busch doit gagner au moins une fois et effacer un débours de 151 points sur le trentième du classement, Trevor Bayne pour  intégrer le top-30.

Depuis son retour, Kyle Busch a démontré que les onze courses manquées suite à sa blessure ne lui ont rien fait perdre. Dans le top-10 tout au long des Coca-Cola 600, avec une position moyenne en piste de 7,2, le pilote de la Joe Gibbs Racing a terminé à la onzième place, devancé par plusieurs pilotes ayant fait le choix de ne pas ravitailler en fin de course.



À Dover Kyle Busch était une fois encore parmi les premiers avec une position moyenne de 6,6, il s’est cette fois retrouvé impliqué dans un accident avec un pilote retardataire, ce qui l’a relégué en trente-sixième position. En arrivant à Pocono, Kyle Busch savait que ce genre de contre-performance ne devait pas se répéter sous peine de rater une fois encore le Chase.

Ce dimanche sur le Pocono Raceway, Kyle Busch s’est classé neuvième, son premier top-10 de l’année, après avoir passé la course en moyenne à une position de 9,6.

“Nous n’avons pas débuté la course de la façon dont nous le souhaitions, mais Adam Stevens a fait de bons ajustements qui ont amélioré la voiture.”
— Kyle Busch

Pocono fait partie de ces pistes sur lesquelles la position en piste est primordiale. Pour se retrouver en tête de peloton il faut donc passer le moins de temps possible dans les stands, quitte à ne pas avoir quatre pneumatiques neufs sous peine de se retrouver engluer dans le trafic.

“La position en piste est très importante. Adam a fait de bons choix en ne prenant que deux pneumatiques ce qui nous a permis de gagner des places et de résister en piste. Les deux dernières neutralisations ne nous ont clairement pas aidés. Nous prenons ce résultat et nous tournons vers le Michigan.”

Phasellus ultricies Curabitur ut sem, felis velit, consectetur id