Corvette remporte les 24H du Mans 2015!

Le Corvette Racing sera décidément passé par toutes les émotions lors de ce week-end manceau. Après avoir dû renoncer à engager la Corvette n°63 suite au crash de cette dernière lors des qualifications de jeudi, l’équipe de Prat & Miller signe une nouvelle victoire dans la classique Mancelle en remportant la catégorie GTE-Pro avec la C7-R n°64. Le team n’était plus monté sur la plus haute marche du podium depuis 2011.

Au fil des faits de courses et des heures passées sur la piste, la bataille entre la Corvette n°64 et les Ferrari AF Corse et Aston Martin s’est transformée en mano à mano avec la 458 Italia n°51. Au jeu du chat et de la souris, c’est l’américaine qui s’en est sortie victorieuse puisque l’italienne a perdu 7 tours suite à un problème de boîte de vitesse et est descendu au troisième rang final, tout juste derrière l’autre Ferrari, la n°71.

Le trio Tommy Milner, Oliver Gavin et Jordan Taylor remporte ainsi leur premier succès en tant que coéquipier et devance de cinq tours la 458 n°71 de James Calado, David Rigon et Olivier Beretta. La deuxième italienne, la n°51 termine troisième avec à son volant, Toni Vilander, Gianmaria Bruni et Giancarlo Fisichella.

En GTE-Am, point de victoire américaine mais on retrouve tout de même Patrick Dempsey sur sa Porsche 911 en deuxième position alors que le Scuderia Corsa termine juste derrière sur la troisième marche du podium. Bill Sweedler, Townsend Bell et Jeff Segal, habitués de la catégorie GTD en Tudor United SportsCar Championship, terminent de la meilleure des façon leur semaine en France et honorent l’invitation reçu de la part de l’IMSA.

La sélection de la Viper du Riley Motorsports/TI Automotive Racing était une très bonne surprise pour l’équipe et les fans. Ce que l’on peut dire, c’est que l’équipe a très bien figuré puisqu’un podium était envisageable compte tenu du rythme affiché par l’auto et les pilotes. Malheureusement un problème de boîte de vitesse a forcé les hommes de Bill Riley à abandonner.

Un dernier mot sur les deux équipes américaines engagées en LMP2. Le Tequila Patrón ESM et le Krohn Racing ont réussi à terminer l’épreuve mais assez loin des leaders. Les deux Ligier aux couleurs Rolling Stone terminent septième et dixième alors que la JSP2 verte et bleue occupe la quatorzième place finale.

velit, diam luctus ut justo elit. eget elementum id dictum suscipit Praesent