Josef Newgarden s’impose à Toronto

Après une épreuve du Texas compliquée la CFH Racing voulait repartir de l’avant dans les rues de Toronto et quoi de mieux qu’un doublé pour remettre les pendules à l’heure ? Déjà vainqueur dans l’Alabama au mois d’avril, Josef Newgarden a remporté sa seconde course en carrière à l’occasion du Honda Indy Toronto.

Parti de la onzième position, Josef Newagarden s’est imposé avec 1,4485 seconde sur son coéquipier Luca Filippi, pour ce qui est le tout premier doublé de l’histoire de la CFH Racing.

“C’est incroyable. Un bel effort de toute l’équipe. Dans le dernier relai je ne pouvais rien faire avec le trafic et je savais que ça revenait derrière. Nous étions déçus après les qualifications, car nous savions que les monoplaces étaient rapides. C’était une journée dure pour tout le monde du fait des changements de condition. Il fallait faire attention sur certaines portions. Un grand bravo à toute l’équipe qui a fourni un travail incroyable.”
— Josef Newgarden



Derrière les deux coéquipiers de la CFH Racing, Hélio Castroneves, Will Power et Sébastien Bourdais complètent le top-5, alors que Tony Kanaan, Juan Pablo Montoya, Scott Dixon, Graham Rahal et Takuma Sato sont dans les dix premiers d’une course partie sur une piste mouillée, puis qui s’est asséchée.

Si l’ensemble du peloton est parti en pneumatiques prévus pour la pluie, il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir les premiers pilotes passer les pneumatiques prévus pour le sec, tant la piste s’est asséchée rapidement.

Deux neutralisations sont venues émailler cette course, la première au vingt-neuvième tour lorsque James Jakes a tapé le mur de pneumatiques dans le virage n°5, la seconde douze tours plus tard pour des débris dans le virage n°8. Ces deux neutralisations ont modifié les stratégies des uns et des autres, ce qui a notamment permis à Luca Filippi de mener ses tous premiers tours en IndyCar, puis à Rodolfo González de mener le peloton avant son ultime arrêt à treize tours du drapeau à damier.

Le Colombien Juan Pablo Montoya continue de mener le championnat et compte désormais 26 points d’avance sur son coéquipier Will Power alors que la prochaine épreuve se déroulera dans deux semaines, en Californie, sur l’Auto Club Speedway pour la deuxième épreuve de la saison à  compter 500 miles.

Donec elit. Praesent dolor. Aenean diam leo