La sécurité a contraint les officiels à arrêter la course

La sécurité l’a finalement emporté sur l’acharnement ce dimanche sur le Michigan International Speedway à l’occasion des Quicken Loans 400. Alors que la NASCAR a choisi de relancer la course trois fois après des drapeaux rouges, la quatrième interruption pour cause de pluie a finalement été la dernière, les officiels ayant décidé d’entériner le résultat après 138 des 200 tours initialement prévus.

Ce sont des orages qui ont contraint la NASCAR a définitivement arrêter la quinzième épreuve de la saison. Steve O’Donnell, le vice-président de la NASCAR en charge de la compétition s’en est expliqué dans The Morning Drive l’une des émissions de SiriusXM NASCAR Radio.

“Il y avait des averses dans la région. En accord avec le circuit nous avons pris la décision qui était la plus sage pour les fans présents dans les tribunes.”
— Steve O’Donnell



Pour rappel, en août 2012 sur le Pocono Raceway, lorsque la course de Sprint Cup a été interrompue par un orage, un éclair a frappé un fan dans un parking – qui est décédé – et blessé neuf autres.

Lorsque le quatrième drapeau rouge a été sorti par la NASCAR, outre les averses présentes, de nombreuses alertes aux orages étaient présentes. Pas moins de cinquante éclairs ont été vus dans un rayon de dix miles du Michigan International Speedway, quatre d’entre-eux sont tombés au sol entre 17 h 33 et 18 h 18 en heure locale.

“Nous avions des indications d’éclairs et nous avons été contraints de travailler avec le circuit pour évacuer les gens  présents dans les tribunes. Quand le soleil s’est remis à briller vers 18 h 30, il continuait de pleuvoir et il y avait toujours des éclairs. Cela aurait été un réel défi pour les fans dans ces circonstances.”

 

et, suscipit odio commodo velit, neque. dolor. vulputate, consectetur commodo