Austin Dillon remporte les Subway Firecracker 250

Austin Dillon n’a mené que neuf tours ce samedi soir sur le Daytona International Speedway à l’occasion des Firecracker 250, mais dans ces neuf tours il y a le plus important à savoir le 104ème et dernier, d’une course allongée de quatre boucles suite à un accident survenu au tour 96 impliquant l’homme fort de la course, Brian Scott.

Lors du green-white-chekered qui en a résulté, Austin Dillon a résisté à Elliott Sadler et Chase Elliott pour remporter sa toute première course en carrière sur l’anneau de 2,5 miles de Daytona Beach.

“C’est Daytona. Notre famille y a tellement de souvenirs. Je suis simplement heureux pour mon grand-père. Il m’a dit un jour lors que nous étions sur la Victory Lane avec Dale Earnhardt que j’aurai cette possibilité un jour. Cela veut dire beaucoup d’être ici.”
— Austin Dillon

 

Au tour 96, Brian Scott a voulu bloquer les velléités de victoire d’Elliott Sadler en le bloquant sur la ligne extérieure, mais l’action s’est mal passée pour le leader de la course, qui a été accroché par son adversaire de la Roush Fenway Racing. S’en est suivi un accident qu’Austin Dillon a parfaitement évité et qui n’a laissé que neuf pilotes dans le même tour.

Elliott Sadler a immédiatement porté la faute sur Brian Scott en expliquant que ce dernier a essayé de le bloquer alors que la Ford Mustang n°1  était déjà à la hauteur de l’essieu arrière de son rival, alors que de son côté Brian Scott a reconnu une manœuvre agressive tout en insistant sur le fait qu’Elliott Sadler pouvait laisser plus de place.

Les deux premiers du classement général au départ de cette épreuve – Chris Buescher et Ty Dillon – ont été pris dans un accident à dix tours de l’arrivée, laissant ainsi la porte ouverte à un rapproché intéressant de Chase Elliott dans la lutte pour le titre de champion.

Lors de la relance, Austin Dillon menait les débats devant Dakoda Armstrong et Chase Elliott, ce dernier a rapidement pris la deuxième place sur la ligne intérieure, mais termine finalement troisième sous le drapeau à damier, Elliott Sadler ayant réussi à s’intercaler entre le vainqueur du soir et le champion en titre de la discipline. Kasey Kahne et Benny Gordon complètent le top-5, suivis de Dakoda Armstrong, David Ragan, Erik Jones et des rookies Harrison Rhodes et Ross Chastain pour le top-10.

Au classement général, Chris Buescher a toujours la main mise sur le championnat avec 34 unités d’avance sur Chase Elliott, qui s’empare de la deuxième place au détriment de Ty Dillon désormais troisième à 43 longueurs.

 

Phasellus ipsum mattis dictum Praesent dolor