Austin Dilon : ‘Je pensais que c’était incroyable’

Suite à son accident sous le drapeau à damier de la dix-septième épreuve du calendrier des NASCAR Sprint Cup Series version 2015, les Coke Zero 400 disputés sur le Daytona International Speedway, Austin Dillon a été admis au centre médical du circuit pour un examen complet avant d’en être libéré et de faire un long passage par la salle de presse où il a avoué être chanceux d’être en vie.

Poussé par Denny Hamlin, Austin Dillon s’est envolé dans le grillage du Daytona International Speedway avant de revenir sur la piste avec une voiture sur le toit et le moteur dans l’herbe. Brad Keselowski, masqué par de nombreux pilotes devant lui n’a pu éviter l’épave de la Richard Childress Racing qui est repartie en toupie avant de s’immobiliser dans l’herbe et de voir accourir l’équipe de sécurité, mais aussi des membres des équipes situées en fin de voie des stands.

“Vous savez le 11 a été sorti par le 4 sous le drapeau à damier et je pensais que la course se terminerait là. Nous y étions presque et je poussais le 24, puis la chose d’après dont je me souviens c’est que j’ai regardé mon toit pendant un bon moment.”
— Austin Dillon


 

Lors de son envol, Austin Dillon a carrément fait un trou dans le grillage et plusieurs débris ont atteint des spectateurs, certains ont d’ailleurs été évacués dans un hôpital local, mais fort heureusement personne n’a été blessé. C’est en revenant sur la piste, que le rookie de la saison 2014 a été heurté par Brad Keselowski.

“Je pensais que tout était terminé quand j’ai glissé sur le toit et le 2 est venu me frapper très fort. C’était vraiment un mauvais coup, mais merci Dieu d’avoir pris soin de moi.”

Dale Earnhardt Jr. fait partie des pilotes qui ont vu l’accident de leur rétroviseur intérieur, car devant au moment des faits. Le vainqueur de la course a immédiatement demandé des nouvelles dans sa radio. Les voitures tout juste arrêtées, de nombreux mécaniciens, notamment de l’équipe de Dale Earnhardt Jr. se sont précipités vers ce qui restait de la voiture d’Austin Dillon pour s’enquérir de sa santé. S’il n’a pu sortir de suite, il a donné des nouvelles rassurantes.

“Je pensais que c’était incroyable. Quand j’ai vu quelqu’un à la porte je ne sais pas si c’était Casey Mears ou l’un de ses mécaniciens, je me suis senti bien.”

Le pilote de la Richard Childress Racing n’avait qu’une hâte sortir le plus vite possible de son épave, car l’huile s’était répandue tout autour de la voiture, ce qui représentait un risque d’incendie, malgré l’herbe gorgée d’eau, mais aussi pour rassurer le public.

 

tristique mattis velit, vulputate, ultricies suscipit massa eget mi, non