Les frères Taylor remporte l’épreuve de Mosport

Le week-end est donc très réussi pour les hommes de Wayne Taylor puisqu’après avoir signé la pole position sur le tracé de Mosport, ces derniers signent leur deuxième victoire de la saison après celle de Long Beach. Pourtant, à 10 minutes de la fin, la Corvette n°10 n’était classée que deuxième mais un dernier arrêt de la Corvette n°31 du Action Express Racing alors en tête, a permis à Ricky et Jordan Taylor de sceller le résultat de l’épreuve et d’imposer avec seulement 0.477s d’avance, leur DP aux couleurs de Konica Minolta.

Ligier JSP2 du Michael Shank Racing reprend des couleurs puisqu’elle fini à une belle troisième place finale. Ozz Negri a réalisé un petit exploit en ramenant la LMP2 française sur le podium puisque la n°60 n’avait plus de direction assistée dans les deux dernières heures. Le pilote brésilien a même eu besoin d’aide pour sortir de son cockpit après un relai épuisant. En quatrième position on retrouve une autre Corvette DP à savoir la n°90 du VisitFlorida.com Racing. Grâce à ce résultat, Richard Westbrook et Michael Valiante conserve leur leadership au championnat.

Le top cinq est complété par la dernière des Corvette DP à savoir la n°5 du Action Express Racing. Le Chip Ganassi Racing n’a pu faire mieux que sixième à un tour des vainqueurs après avoir reçu une pénalité de 60 secondes dû à un arrêt alors que la ligne des stands était fermée. La Mazda termine septième et la Deltawing ferme la marche de la catégorie prototype en huitième position.

En LMPC, le CORE Autosport signe enfin sa première victoire de la saison. Jon Bennett et Colin Braun ramène donc la n°54 sur la plus haute marche du podium après une attente qui remonte à Watkins Glen 2014. Ces derniers terminent même avec un tour d’avance sur la Oreca n°16 du BAR1 Motorsports et augmentent leur avance au championnat. La n°85 du JDC/Miller Motorsports termine sur la dernière marche du podium. Malheureusement pour le poleman James French, sa FLM c’est arrêtée sur le bord de la piste et n’a pu repartir. A noter que cet incident a été le seul full course yellow de l’épreuve.

Du côté des GTLM, Porsche continu sur sa bonne lancée entamée à Watkins Glen puisque c’est une nouvelle fois une 911 qui s’impose. Cette fois, point de Falken Tire mais c’est bien l’équipe officielle qui l’emporte. Après avoir remporté Le Mans sur la Porsche 919 Hybrid n°19, Nick Tandy est une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium avec à ses côtés, Patrick Pilet.

En deuxième position, on retrouve Lucas Luhr et John Edwards sur leur BMW n°24. Ces derniers ont réussi à gagner une place par rapport à leur résultat en qualification mais n’ont pu empêcher la victoire de la n°911. Après être partie cinquième, la Corvette n°3 Jan Magnussen et Antonio Garcia signe une satisfaisante troisième place. On retrouve la deuxième BMW, à savoir la n°25 en quatrième position alors que l’autre Corvette complète le top cinq.

La Ferrari F458 du Risi Competizione termine elle à la sixième place, dix secondes devant l’autre Porsche officielle. Le Falken Tire est la seule équipe GTLM à ne pas avoir franchi la ligne d’arrivé puisque le moteur de la 911 RSR n’a pu aller au delà des 2H de course.

Rendez-vous dans deux semaines pour l’épreuve de Lime Rock où seules les LMPC et les GTD rouleront sur le tracé de Lakeville.

Résultats Mobil 1 Sportscar Grand Prix

Lorem mattis facilisis commodo commodo vulputate, venenatis risus. suscipit