Sébastien Bourdais triomphe sur le Milwaukee Mile

Large leader de l’épreuve dans sa seconde partie, le Français Sébastien Bourdais a pu passer une fois supplémentaire dans les stands pour ravitailler en carburant et chausser des gommes neuves, tout en restant en tête des ABC Supply Wisconsin 250. Sous le drapeau à damier le natif du Mans était en mesure de conserver 2,2 secondes d’avance sur son plus proche poursuivant, le Brésilien Hélio Castroneves, afin de s’imposer.

“Je n’avais pas besoin de prendre de risque. La monoplace était bonne.”
— Sébastien Bourdais

Ce trente-quatrième succès en carrière, permet à Sébastien Bourdais de rejoindre Al Unser Jr. à la septième place des pilotes ayant le plus remporté de victoires dans cette discipline. C’est aussi la seconde fois cette saison, qu’il s’impose après une victoire acquise le 31 mai dernier dans les rues de Detroit.

Cette cinquième victoire en carrière sur un ovale intervient sur une piste sur laquelle il s’était déjà imposé, puisque sa première course remportée sur un ovale était intervenue en 2006 sur ce même Milwaukee Mile. Cette année-là, il avait mené 117 tours, cette année il a bouclé 118 tours tout en haut du classement.

“Sur ces ovales vous pouvez passer de héro à zéro en un rien de temps, puis redevenir un héro. Je crois que c’est mon histoire.”
— Sébastien Bourdais

Parti dernier suite à une erreur de la Team Penske en qualifications qui a conduit à une pénalité, Hélio Castroneves termine deuxième et fait une opération au classement général, puisqu’il occupe désormais la troisième position à quatre courses du terme de la saison. Le Brésilien est à égalité de points avec Graham Rahal, qui avec cinq top-3 cette année réalise sa meilleure saison en carrière.



Après sa victoire survenue sur l’ovale de Fontana il y a deux semaines, Graham Rahal a confirmé avec la troisième place dans le Wisconsin. Le leader du championnat, le Colombien Juan Pablo Montoya s’est classé quatrième de l’épreuve et a désormais un nouveau dauphin, le Néo-zélandais Scott Dixon – septième de la course – qui profite des déboires du champion en titre, Will Power, victime d’un nouvel accident sur ovale.

Après avoir été percuté par Takuma Sato sur l’Auto Club Speedway de Fontana, c’est avec son compatriote Ryan Briscoe que le pilote de la Team Penske s’est accroché.

Parti de la pole position pour la toute première fois de sa carrière, Josef Newgarden a mené 109 tours, dont les 54 premiers, mais le comportement de sa Dallara à moteur Chevrolet n’était pas aussi bon qu’escompté dans le trafic, empêchant ainsi le pilote de la CFH Racing, déjà double vainqueur cette année à Barber et Toronto, de terminer mieux que cinquième.

Ce samedi le plateau des Verizon IndyCar Series a rendez-vous sur l’Iowa Speedway pour ce qui sera la pénultième course de la saison sur un ovale, la dernière ayant lieu à Pocono, fin août une semaine avant la grande finale de Sonoma.

leo. Praesent ante. sed risus vel, sem, tristique adipiscing suscipit dolor. id,