Satisfaction après l’épreuve du Kentucky

132, c’est le pourcentage d’augmentation du nombre de dépassements supplémentaires en 2015 par rapport à 2014 lors des Quaker State 400 disputés sur le Kentucky Speedway. Que ce soit les officiels ou les pilotes, tous se montrent satisfaits des évolutions apportées d’autant que les essais ont été des plus limités du fait d’une météo capricieuse.

“C’est ce que doit être la compétition automobile. Je crois que maintenant c’est de retour entre les mains des pilotes et des chefs d’équipe pour avoir la voiture que l’on souhaite.”
— Denny Hamlin

Ce package sera de nouveau utilisé à Darlington au début du mois de septembre, avec un nouveau type de gomme, puisque le temps entre ces deux épreuves va être mis à profit par Goodyear, pour développer deux nouveaux pneumatiques, un ayant une adhérence plus élevée, l’autre avec une dégradation sera moindre.



Si les pilotes de la Joe Gibbs Racing ont dominé cette épreuve du Kentucky avec quatre pilotes dans le top-5, tous restent convaincus qu’il reste du travail en vue de 2016, un sentiment partagé par la NASCAR, puisque Brian France a indiqué sur Sirius XM NASCAR Radio

“Nous allons continuer de travailler. Notre objectif premier, outre la sécurité, est d’avoir une compétition la plus serrée possible et de permettre à un maximum d’équipes de jouer la victoire.”
— Brian France

En attendant Darlington, un nouveau package sera testé à la fin du mois sur l’Indianapolis Motor Speedway puis dans le courant du mois d’août sur le Michigan International Speedway. L’objectif de ce nouveau package réservé aux circuits à haute vitesse est de générer de l’aspiration afin de favoriser les dépassements, que ce soit pour la tête de la course ou dans le peloton, notamment au bout des longues lignes droites.

ut fringilla id, dictum diam tempus consectetur massa suscipit id velit,