Troisième victoire pour Kyle Busch !

Kyle Busch va-t-il faire le Chase ? Alors que l’écart en terme de points avec le top-30 semblait insurmontable il y a cinq courses de cela, la situation est toute autre aujourd’hui. Il faut dire qu’avec trois victoires lors des quatre dernières courses, le pilote de la Joe Gibbs Racing a tout fait pour inverser la tendance. Celui qui est désormais acclamé à chacune de ses apparitions s’est imposé à l’occasion des 5-hour ENERGY 301 disputés sur le New Hampshire Motor Speedway, devenant le douzième vainqueur en autant de courses sur le Magic Mile situé dans le New Hampshire.

Après Sonoma et le Kentucky, Kyle Busch ajoute donc une troisième piste à son palmarès cette année, lui qui n’a repris la compétition qu’à la fin du mois de mai, après avoir raté les onze premières manches de l’année suite suite à une blessure survenue à Daytona lors de l’ouverture de la saison des NASCAR XFINITY Series.

“Non je ne pensais pas pouvoir gagner trois courses lors de mes huit premières. C’est super de gagner toutes ces courses. Tout le monde dans cette équipe mérite de gagner ces courses. C’est un sport de dingue, il ne faut jamais abandonner. Je savais que je devais revenir dans le tour des leaders pour avoir une chance. C’était une manœuvre osée. Gagner est la seule chose que nous devons faire.”
— Kyle Busch



Grâce à ce troisième succès cette saison, Kyle Busch continue sa remontée au classement général et pointe désormais à la trente-troisième place à 58 points d’intégrer le top-30, synonyme de qualification pour le Chase puisqu’il dispose de suffisamment de victoires.

Sous le drapeau à damier Kyle Busch a finalement devancé Brad Keselowski, Kevin Harvick, Joey Logano, Dale Earnhardt Jr., Matt Kenseth, Carl Edwards, Austin Dillon, Jeff Gordon et Kurt Busch pour le top-10.

La course s’est terminée sous régime de drapeau jaune suite à une crevaison d’Alex Bowman, qui s’est fait une grosse frayeur en début de course lorsqu’un incendie s’est déclaré au niveau de sa roue avant droite lors d’un ravitaillement sous drapeau vert. Le pilote de la Tommy Baldwin Racing n’a pu faire que quelques mètres à la sortie de la voie des stands avant de s’immobiliser et de sortir de sa voiture alors que les secours n’étaient pas encore présents sur les lieux bien que les officiels aient brandi le drapeau jaune depuis de nombreuses minutes.

Au total ce sont sept neutralisations, en très grande majorité pour débris, qui sont venues ralentir ce dix-neuvième acte de la saison. De l’huile sur la piste a causé la sixième neutralisation de la course à une cinquantaine de tours de la fin, ce qui a permis à Kyle Busch de prendre les commandes, puisque le pilote de la Toyota Camry n°18 s’était arrêté quelques tours plus tôt sous drapeau vert, perdant un tour, qu’il a récupéré au prix d’une superbe manœuvre entre Kevin Harvick et Brad Keselowki alors respectivement premier et deuxième de la course.

La Joe Gibbs Racing fait donc le sweep de ce week-end de compétition au New Hampshire dans les séries nationales en s’adjugeant les poles (Denny Hamlin en XFINITY et Carl Edwards en Sprint Cup), ainsi que les victoires (Denny Hamlin et Kyle Busch).

venenatis ipsum Praesent fringilla Phasellus sit risus. odio