Première pole pour Carl Edwards à Indy

Alors que Tony Stewart a signé le meilleur temps de la première partie de la qualifications, c’est finalement Carl Edwards qui a signé la pole position au terme de la seconde partie des qualifications avec un tour bouclé en 49,056 secondes à 183,464 mph. Le pilote de la Joe Gibbs Racing décroche ainsi sa quinzième pole position en carrière et sa toute première sur le Brickyard.

S’il s’agit de la première pole position de Carl Edwards à l’occasion des Crown Royal presents the Jeff Kyle 400, c’est aussi la toute première de Toyota en NASCAR Sprint Cup Series sur l’ovale de deux miles et demi qu’est l’Indianapolis Motor Speedway. Le constructeur japonais met ainsi fin à une série de douze poles consécutives signées Chevrolet. Cette piste est également la seule inscrite au calendrier de la Sprint Cup sur laquelle Toyota n’a jamais gagné.



Carl Edwards apporte également à la Joe Gibbs Racing sa quatrième pole sur l’Indianapolis Motor Speedway. Le pilote de la Toyta n°19 partagera la première ligne de la grille de départ avec Joey Logano. Le champion 2015 des DAYTONA 500 tentera d’apporter à Roger Penske sa toute première victoire en Sprint Cup à Indianapolis, lui qui a déjà remporté à seize reprises l’Indy 500.

David Ragan et Tony Stewart s’élanceront de la deuxième ligne, suivis de Kyle Larson, Kevin Harvick, Clint Bowyer, Dale Earnhardt Jr., Kyle Busch et Jamie McMurray pour le top-10. Paul Menard et Jimmie Johnson ont rallié la seconde partie des qualifications, mais n’ont pas réussi à jouer les premiers rôles dans la dernière partie des qualifications.

Trois pilotes n’ont pas réussi à se qualifier, Josh Wise, Reed Sorenson et Jeb Burton alors que Ryan Newman a été disqualifié et s’élancera donc de l’arrière du peloton, puisque son équipe n’avait pas posé correctement la vitre côté passager.

nec Curabitur Aenean eleifend facilisis fringilla quis, libero felis pulvinar non Phasellus