Le PR1/Mathiasen signe sa troisième victoire de la saison

Au boût des 2H40 de course que comptait l’épreuve de Lime Rock, c’est donc le PR1/Mathiasen Motorsports qui franchi la ligne d’arrivée en premier. Après leurs victoires de prestige aux 24H de Daytona et aux 12H de Sebring plus tôt dans la saison, Tom Kimber-Smith et Michael Guash signent un nouveau succès dans le championnat et se placent en deuxième position au classement général pilote et équipe. A 8 secondes des vainqueurs, on retrouve Bruno Junqueira et Chris Cumming au volant de la LMPC du RSR Racing. Le Starworks Motorsport termine troisième avec la paire Renger van der Zande/ Mirco Schultis.

Le podium final ne reflète pas les performances vu en qualifications et en début de course. En effet, après avoir signé une belle pole position au volant de la Oreca du JDC/Miller Motorsports, on attendait beaucoup de Stephen Simpson. Le Sud-Africain a rapidement confirmé sa pole en prenant le large en début de course et menait jusqu’à son premier arrêt au stand. Malheureusement pour lui et son équipe, un problème de pression d’essence a stoppé l’auto sur la piste. Simpson a pu repartir mais 8 tours ont été perdu dans cette affaire et termine a une décevante sixième place.

Par la suite, c’est donc le Performance Tech Motorsports, deuxième au départ, qui récupéra la tête de la course. le deuxième fait marquant se produisit lorsque que Conor Daly alors au volant de la n°38 tenta de dépasser la R8 LMS du Paul Miller Racing qui était à ce moment de l’épreuve, en tête de la catégorie GTD. Christopher Haase qui pilotait l’Audi percuta la FLM et les deux autos terminaient leur course dans la pile de pneus, ce qui signifiait l’abandon pour les deux leaders. (vidéo de l’accident disponible en fin d’article).

Les trois autos de tête ont donc réussi a sortir des embûches tout comme le CORE Autosport qui termine quatrième mais conserve la tête du championnat avec donc 10 points d’avance sur le PR1/Mathiasen Motorsports.

En GTD, exit donc l’Audi R8 des poleman, ce qui a permis à la Viper GT3-R n°33 du Riley Motorsport et à la BMW Z4 n°94 du Turner Motorsport de se battre pour la victoire. Au final, l’équipe championne en 2014 remporte son premier succès de la saison grâce à une stratégie osée. En effet, l’équipe a décidé de retarder au maximum son dernier arrêt au stand. La prise de risque a fonctionné puisque Dan Cameron a pratiquement parcouru 100 tours avec son plein d’essence et a franchi la ligne d’arrivée sans même avoir fait d’arrêt au stand.

La Viper termine tout de même à une belle deuxième place à 3.5 secondes des vainqueurs du jour. En troisième position on retrouve l’Aston Martin n°007 avec à son volant Christina Nielsen et Kuno Wittmer. Ce dernier, qui ne réalise que sa deuxième course avec l’équipe, retrouve enfin les joies du podium. Le top 5 est complété par la Porsche n°23 du Team Seattle/Alex Job Racing, suivi par une autre allemande, la n°44 du Magnus Racing.

La prochaine épreuve se déroulera à Road America et permettra à toutes les catégorie de se départager sur ce tracé d’une longueur de 6.43km.

Résultat Notheast Grand Prix

Vidéo de l’accident impliquant la FLM du Performance Tech Motorsport et l’Audi R8 LMS du Paul Miller Racing:

ultricies nec felis vulputate, leo. venenatis neque. dictum porta. eleifend justo