Graham Rahal s’impose à Mid-Ohio

Pour la seconde fois de la saison, Graham Rahal s’est imposé en IndyCar, mais la victoire acquise sur le Mid-Ohio Sportscar Course à l’occasion des Honda Indy 200 a une saveur toute particulière pour le pilote de la Dallara à moteur Honda n°15, puisqu’il évolue à domicile, étant natif de Colombus dans l’Ohio.

Grâce à son succès, Graham Rahal fait la bonne opération au championnat, puisqu’il se rapproche à seulement neuf points de Juan Pablo Montoya, le Colombien n’ayant pu faire mieux qu’onzième sous le drapeau à damier malgré vingt-et-un tours menés en milieu de course.

“Je vais être honnête, pour moi après l’Indy 500 c’est la course la plus importante. Le public ici est génial. C’est incroyable pour moi de m’imposer ici. Neuf (points de retard) ? C’est incroyable.”
— Graham Rahal



Parti treizième, Graham Rahal a définitivement pris la tête de l’épreuve au tour 67 sur les 90 couverts lorsque le peloton de tête s’est arrêté une dernière fois alors que la course était neutralisée. Le natif de l’Ohio a vu son avance de 3,4 secondes réduite à néant lorsqu’une neutralisation a été présentée aux pilotes après un incident en piste entre Rodolfo González et Charlie Kimball.

Si Justin Wilson a tout tenté lors de la relance, c’est bel et bien Graham Rahal qui a eu le dernier mot pour aller chercher sa seconde victoire de la saison et sa troisième en carrière. Depuis Fontana et sa première victoire de l’année, le pilote de la Rahal Letterman Lanigan Racing n’a pas quitté le top-4 et s’affirme de plus en plus comme un prétendant sérieux au titre de champion en fin de saison.

Justin Wilson termine deuxième pour le compte de la Andretti Autosport et signe du même coup son meilleur résultat de la saison. Alors que Michael Andretti est en pleine réflexion sur ses pilotes pour la saison à venir, cette deuxième place est un bon point pour le Britannique qui convoite un volant à temps complet l’an prochain. Le Français Simon Pangenaud prend la troisième place de l’épreuve.

Présenté comme le grand favori de la course du fait de ses cinq victoires sur ce tracé, mais aussi de sa pole position acquise hier, Scott Dixon a fait honneur à son statut en menant les premiers tours de la course, mais a payé sa stratégie à vouloir rester le plus longtemps possible en piste en début d’épreuve. Le Néo-zélandais de la Chip Ganassi Racing parvient à rallier l’arrivée en quatrième position devant Tony Kanaan pour le top-5.

Une fois encore Tristan Vautier s’est illustré au volant de la monoplace n°19 de la Dale Coyne Racing avec une sixième place à l’arrivée, mais aussi dix tours menés. Le Français devance Ryan Hunter-Reay, Jack Hawksworth, Carlos Muñoz et Marco Andretti pour le top-10.

La prochaine course se déroulera dans trois semaines sur le Pocono Raceway et sera la dernière épreuve à se disputer sur ovale. Ce sera également la troisième course de l’année à se tenir sur une distance de 500 miles après Indianapolis et Fontana.

ut felis id Nullam diam ut eget sem, dapibus eleifend porta.