Matt Kenseth maîtrise sa consommation à Pocono

Joey Logano avait la meilleure voiture, mais il n’a pas gagné, la faute à une panne d’essence dans les derniers tours de la course, c’est ensuite Kyle Busch qui s’est retrouvé en bonne position, mais le pilote de la Joe Gibbs Racing, qui cherchait sa quatrième victoire de suite en NASCAR Sprint Cup est tombé en panne d’essence lors du dernier tour des Windows 10 400 sur le Pocono Raceway, offrant la victoire sur un plateau à son coéquipier Matt Kenseth.

Le champion 2003 de la série a su économiser suffisamment de carburant pour rallier l’arrivée, faire son tour de décélération et célébrer sa victoire par un burnout. Ce succès est le tout premier de Matt Kenseth sur le Pocono Raceway.

“Nous avions une très bonne voiture. Merci à toute l’équipe et à tous ceux qui travaillent autant. Je suis très heureux de gagner ici à Pocono. Je n’avais jamais gagné à Pocono, ni gagné une course à la consommation, aujourd’hui j’ai fait les deux.”
— Matt Kenseth



Sous le drapeau à damier Matt Kenseth devance finalement Brad Keselowski, Jeff Gordon, Dale Earnhardt Jr. et Greg Biffle pour le top-5. Suivent Jimmie Johnson, AJ Allmendinger, Clint Bowyer, Tony Stewart et Carl Edwards pour les dix premiers.

Du fait de sa panne d’essence dans le dernier tour, Kyle Busch se classe finalement vingt-et-unième et rate l’occasion de rentrer dans le top-30 du championnat pour la toute première fois de la saison. Il occupe la trente-deuxième place à treize longueurs du trentième, Cole Whitt.

La course a été marquée par de nombreux incidents et ce dès le début, puisqu’au quatrième tour Kasey Kahne a perdu le contrôle de sa Chevrolet n°5 avant d’aller taper violemment le muret des stands ne faisant fort heureusement aucun blessé. Cependant, cet accident a nécessité un drapeau rouge de plus d’un quart d’heure pour réparer le muret endommagé.

Après le drapeau jaune de compétition au tour 15, c’est Kevin Harvick au vingt-et-unième passage qui a contraint les officiels à sortir un drapeau jaune lorsqu’il a été victime d’une casse moteur alors qu’il venait de reprendre la tête de l’épreuve à son coéquipier Kurt Busch.

Quelques tours plus tard, un accident entre Sam Hornish Jr., victime d’une crevaison à l’arrière gauche, et Ricky Stenhouse Jr., qui n’a pu éviter le pilote de la Ford n°9 en perdition, forçait les officiels à déployer le drapeau jaune pour la quatrième fois de la journée et ce alors que le quart de la course n’était pas encore atteint.

La course s’est progressivement fluidifiée dans sa seconde moitié ce qui a permis aux chefs d’équipe de mettre en place une stratégie à la consommation pour le dernier relai de l’épreuve, puisque la dernière salve d’arrêts est intervenue à un peu plus d’une trentaine de tours de l’arrivée, ce qui est peu ou proue la fenêtre de ravitaillement sur cet ovale de 2,5 miles situé en Pennsylvanie.

Si Kevin Harvick conserve les commandes du championnat avec 780 points marqués, il voit revenir Joey Logano à 46 unités. Dale Earnhardt Jr. conserve lui aussi sa place de troisième, mais efface une partie de son retard, n’accusant plus que 63 points de débours sur le champion en titre de la discipline.

La prochaine épreuve sera la seconde de la saison à se tenir sur un circuit routier, puisque la division reine de la NASCAR se rend sur le Watkins Glen International dans l’état de New York.

in leo. Sed Donec felis efficitur. felis