Joey Logano s’offre le sweep à Watkins Glen

Depuis sa victoire aux DAYTONA 500 en ouverture de la saison, Joey Logano n’avait plus gagné en NASCAR Sprint Cup Series. Le pilote de la Team Penske a rectifié le tir en remportant l’épreuve de Watkins Glen, les Cheez-It 355 at The Glen pour ce qui est son tout premier succès sur circuit routier dans la division reine de la NASCAR.

Une semaine après être tombé en panne d’essence à trois tours de la fin sur le Pocono Raceway, Joey Logano a pris sa revanche en doublant Kevin Harvick a l’amorce du dernier virage pour ne mener que le dernier de la course et ainsi réaliser son premier sweep en carrière au cours d’un même week-end.

“C’était sauvage, mais nous avions une très bonne voiture tout au long de la journée. Je pensais que nous allions tomber en panne d’essence à la fin. Je fais le sweep sur le week-end, alors que je n’avais jamais gagné sur circuit routier. Je suis très fier de toute cette équipe.”
— Joey Logano



Kyle Busch termine deuxième et intègre le top-30 au classement général, alors que sur sa lancée, Kevin Harvick a pu couper la ligne d’arrivée en troisième position suivi de Matt Kenseth et Kurt Busch pour le top-5, alors que Clint Bowyer, Brad Keselowski, Carl Edwards, Sam Hornish Jr. et Jimmie Johnson intègrent le top-10 de la vingt-deuxième levée de la saison.

Pour la troisième année consécutive un drapeau rouge est venue interrompre la course de Sprint Cup sur le Watkins Glen International et ce à cause d’un accident impliquant Jamie McMurray, Ricky Stenhouse Jr. Le pilote de la Chip Ganassi Racing a répandu de l’huile sur la quasi totalité de la piste et a contraint les officiels à une longue séquence de nettoyage.

De nombreuses neutralisations sont venues émailler cette course. Après être repassé par la voie des stands pour enlever son capot moteur qui s’était désolidarisé suite à un contact avec David Gilliland, Denny Hamlin est revenu en pister semer des débris et causer un drapeau jaune. Le pilote de la Joe Gibbs Racing parviendra à rester dans le tour des leaders et ne sera pas pénalisé pour son action.

Vainqueur l’an dernier, AJ Allmendinger a connu moins de réussite cette année. S’il est parti de la pole position et a mené les premiers tours de la course, un problème d’alimentation électrique l’a définitivement écarté de la course à la victoire et d’une possible qualification en playoffs.

Plus généralement, ce n’était pas la course des pilotes sans victoire cherchant à se qualifier pour le Chase 2015. En effet, Tony Stewart, pilote le plus victorieux sur ce tracé, a terminé bon dernier suite à un problème de différentiel, Kasey Kahne, après de multiples accrochages termine quarante-deuxième à plus de dix tours, alors que Jeff Gordon, antépénultième, a perdu quatre tours pour changer une conduite de frein. Enfin, Jamie McMurray termine quarantième.

Au classement général, Kevin Harvick conserve les commandes du championnat avec 42 points d’avance sur Joey Logano, mais surtout, Kyle Busch entre dans le top-30 pour la toute première fois de la saison. Pour se qualifier en playoffs le pilote de la Joe Gibbs Racing doit être dans les trente premiers au soir de la seconde course de Richmond.

La semaine prochaine la première division de la NASCAR a rendez-vous avec le Michigan International Speedway pour une course qui se déroulera avec le package aérodynamique prévu pour 2016.

consectetur vulputate, vel, Donec ut id Sed