Lutter contre la chaleur au Michigan, une priorité

Lors du week-end d’Indianapolis de nombreux pilotes ont souffert de la chaleur et certains ont indiqué que la chaleur excessive dans les habitacles était due aux spoilers plus grands qui permettaient d’être plus proche de la voiture qui vous précède sans pour autant vous permettre de la dépasser.

Ce week-end au Michigan des températures de plus de 30 °C sont attendues, ce qui a contraint la NASCAR a demander aux équipes d’installer deux conduits d’air sur la fenêtre arrière droite afin de limiter la chaleur à l’intérieur de la voiture en ventilant bien plus l’air dans la voiture, puisqu’il n’y a habituellement qu’un seul conduit d’air de ce côté de la voiture.



Même avec ces ajustements de nombreux pilotes s’attendent à souffrir ce week-end, notamment Brad Keselowski. Le pilote de la Team Penske, originaire de Rochester Hills dans le Michigan, estime que la course de 400 miles de ce dimanche sera, physiquement parlant, la plus difficile de l’année.

Les équipes ont également la possibilité d’ouvrir les fenêtres afin d’apporter de l’air supplémentaire aux pilotes, mais cela diminuera l’appui aérodynamique, ce qui affectera la performance des voitures.

porta. dolor. et, ante. at accumsan venenatis nunc commodo efficitur.